• ads
200449617-001

250 000 jeunes talents fuient la France chaque année !

De Bruno de la Palme, Journaliste, Ecrivain
. Economie
3 novembre 2014
2712 Vues
Bruno de la Palme Journaliste, Ecrivain
Bruno de la Palme
Journaliste, Ecrivain

Notre société souffre de trop de décideurs tellement éloignés de l’entreprise qu’ils en ont perdu tout sens commun.

Attention cependant à ne pas faire d’amalgame trop facile en renvoyant droite et gauche dos à dos. Non, gauche et droite ne sont pas du tout identiques en France !

La gauche française imprégnée d’idéologie marxiste, est à l’origine de toutes les plus désastreuses décisions économiques comme les 35 heures, la retraite à 60 ans faites en 1982 alors que les voisins européens augmentaient le départ de l’âge en retraite sans parler de la création d’un million et demi de fonctionnaires par Mitterrand et Jospin. Avec Hollande la pluie d’impôts et l’esprit revenchard idéologique contre tout ce qui ressemble à un riche fait fuir des milliers de décideurs et de jeunes talents: ils seraient plus de 250 000 à avoir quitté le pays depuis un an ! Une véritable hémorragie.

Si l’on peut faire un reproche à la droite c’est de ne pas avoir cesser ces folies et abréger ces lois absurdes et destructrices d’emplois lorsqu’elle était de retour au pouvoir. Après c’est évidemment trop tard ! Et d’en avoir aussi rajouter sur le plan fiscal comme sous Juppé.

C’est par manque de conviction libérale que la droite pêche autant que par fascination/ crainte de la gauche, médiatiquement toute puissante.

C’est de plus de libéralisme intelligent dont la France a besoin. Mais il faut convaincre le pays auquel on n’a jamais expliqué vraiment les données de base de l’économie.

La plupart des professeurs d’économie au lycée voire en fac reprend les vieilles ficelles de l’exploitation des travailleurs par les méchants patrons. L’ensemble de la gauche française, abonnée au catéchisme marxiste, baigne dedans. Il n’y a qu’à voir leurs contorsions idéologiques quand le rapport Gallois est sorti. Aider les entreprises en baissant leurs charges trop élevées ? Quelle horreur ! Mais le principe de réalité quant à la très mauvaise compétitivité des entreprises françaises a fini par s’imposer. Mais à moitié seulement. Il a donc quand même fallu faire quelque chose. Alors Hollande a sorti le lapin CICE de son chapeau , dispositif qui naturellement rate sa cible puisque les entreprises exportatrices ne sont peu ou pas concernées…La bonne vision de la lutte des classes est aussi ridicule que mortifère à l’heure de la mondialisation face aux géants que sont Inde, Chine, Brésil et Russie. La tache est rude !

 

 

  • Commentaires

    Commentaires