• ads
aurélie1

Sid Ahmed Ghlam l’assassin d’Aurélie Châtelain préparait des attentats contre des églises

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Société
22 avril 2015
940 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

J’écrivais en ce début d’année sur les attentats de Charlie qu’il s’agissait seulement du début d’une série n’ayant peut-être jamais de fin. Nous rentrions ainsi dans une guerre de civilisation longue et dévastatrice pour notre pays. Une guerre provoquée par nos élites mondialisées étant donné que depuis 30 ans nous avons l’intelligence d’importer une criminalité dont l’objectif est de détruire la France et ses fondements. C’est une évidence que ne veut surtout pas reconnaître notre gouvernement, pour celui-ci ces œuvres sont le fait de quelques déséquilibrés marginaux cherchant leur quart d’heure de gloire dans les médias.

Nos Hollande, Valls, Cazeneuve et consorts se voilent la face au détriment de la sécurité des Français que nos gouvernants ne veulent plus protéger ayant abandonné ce domaine régalien réservé à l’Etat. Prenons ce monsieur Ghlam, qui j’en suis persuadé n’a rien d’un fou mais est militant de sa cause, jeune algérien de 23 ans arrivé en France en 2009, connu des renseignements généraux pour ses activités islamistes puisque faisant l’objet d’une surveillance accrue sans écoute téléphonique puisque titulaire d’une fiche « S », pour « sûreté de l’État ». « Il avait fait l’objet de plusieurs signalements mais les enquêteurs ne disposaient pas de suffisamment d’éléments pour ouvrir une enquête judiciaire. Selon nos informations, ses velléités de départ en Syrie, pour retourner combattre les troupes de Bachar al-Assad dans les rangs jihadistes, avaient récemment été dénoncées par un membre de sa famille auprès des autorités. ».

En sachant cela je pose la question, comment nos autorités nationales ont-elles pu garder sur notre territoire un spécimen potentiellement dangereux dont on sait qu’il attaquera un jour ou l’autre sur notre sol ? Ailleurs, à l’étranger dans des pays civilisés le législateur prend les mesures nécessaires quitte à utiliser des moyens répressifs accrus afin de protéger ses concitoyens, nous par contre avons décidé d’utiliser une exception socialiste. Chaque fois que nous serons attaqués par l’étranger et où des Français perdront la vie, nous organiserons des marches de recueillement, de paix et d’amour. Des cortèges avec Hollande en tête, le visage triste, droit comme un I. Les discours de nos élites ponctuant ces esprits du jour.

Cette politique est criminelle, tant que nos gouvernants n’auront pas compris qu’il faille d’abord stopper l’immigration et ensuite enfermé tout fauteur de troubles nous connaîtrons à nouveau ces agissements de ceux répandant la mort sur notre sol. Visiblement ça rentre dans une oreille de Hollande et ça ressort, jusqu’au prochain attentat. L’histoire en France est un éternel recommencement.

  • Commentaires

    Commentaires