• ads
cimetiere_afp_5

22 tombes chrétiennes profanées en Isère, aucune réaction du ministre de l’Intérieur

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Société
31 juillet 2015
1157 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Quand est-ce que cela s’arrêtera ? Ainsi tous les deux jours un cimetière catholique est profané en France, dans notre pays, pas en Algérie, en Syrie, en Irak, par l’Etat Islamique, Al Qaida ou que sais-je. Non en France dans le pays considéré autrefois comme la « fille aînée de l’Eglise ». Pourtant cela n’émeut personne.

Je ne veux pas rentrer dans la sempiternelle discussion si cela avait été un cimetière juif, musulman, protestant. On ne profane pas un cimetière quel qu’il soit. Seulement force est de constater que les origines religieuses de ce pays sont bannies au profit de la culture étrangère. Nos élites nous obligent de nier ce que nous sommes, de rejeter nos valeurs, d’avoir honte de ce que nous sommes. Pourtant c’est la chrétienté qui a bâti ce pays, qui l’a forgé, qui lui a donné sa gloire. Mais de cela nos gouvernants s’en fichent, voulant l’abandonner à l’autel du mondialisme.

Nous apprenons par Valeurs Actuelles « A Villette-de-Vienne, en Isère, vingt-deux tombes ont été profanées le weekend dernier. Le Dauphiné, qui rapporte ce tragique fait divers évoque la « consternation » des habitants. »

« Alors que Bernard Cazeneuve s’emploie à condamner systématiquement avec la plus grande fermeté les profanations visant des lieux de culte d’autres confessions, le ministre de l’intérieur est resté muet sur ces vingt-deux tombes chrétiennes qui ont été profanées. »

« Et pourtant, en France, les profanations visant des lieux de culte chrétiens sont les plus nombreuses. En 2014, pas moins de 673 atteintes aux lieux de cultes (et sépultures) chrétiens ont été recensés par le ministère de l’intérieur, pour un total de 807 atteintes aux lieux de cultes de toutes les religions confondues. Parmi les 216 profanations de tombes comptabilisées, 206 concernaient des sépultures chrétiennes. Etonnamment, le gouvernement ne déplore que très rarement les profanations visant des sépultures chrétiennes, alors qu’elles sont surreprésentées dans les profanations totales. »

Malgré cela n’émeut aucun média ni le ministère de l’Intérieur, pour eux ce n’est pas grave, ce ne sont que des tombes françaises et qui plus est catholiques. Elles n’ont aucune importance, puisque n’étant pas de cette nouvelle France que nos élites mondialisées veulent promouvoir. Donc on brûle, on profane, on casse, on brise notre culture, nos monuments, nos signes religieux, nos ancêtres, notre passé dans une totale indifférence. Jusqu’au jour où le peuple de France s’éteindra de lui-même dans une totale indifférence lui aussi.

Source

  • Commentaires

    Commentaires