• ads
on pue

Et toujours pas un mot de François Hollande envers les catholiques pour ce mois de carême

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Politique
12 février 2016
200 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Ce texte n’a pas de but cultuel mais a une essence culturelle. Je ne défends pas comme un acharné des valeurs religieuses, je veux défendre une civilisation française qui oublie d’où elle vient, ou plutôt qu’on veut faire oublier.

Il faut rappeler aux français que c’est le catholicisme qui a d’abord créé puis forgé ce pays. La France existe parce qu’il y a 1500 ans, Clovis roi des Francs a prêté allégeance au Pape en se convertissant. Il faut rappeler que l’ensemble de nos villages ont été construits autour du clocher. Il faut le respecter car cela fait partie du roman national, une sorte de ciment visant à unifier un peuple. Qu’on le veuille ou non la France c’est avant tout ça. On ne doit pas y échapper, surtout pas.

C’est pourquoi en ce mois de Carême la moindre des décences pour un Président de la République en exercice est de souhaiter à chaque Français une bonne fête. Il n’y a pas besoin d’aller jusque dans le dogme mais par simple empathie envers son peuple il est nécessaire pour l’exécutif de faire ce pas. Il montrerait ainsi un respect à des Français chaque jour plus méprisés. La laïcité est une fausse excuse, Hollande ayant chaque année le petit communiqué les jours du début du Ramadan ou de l’Aïd-el-Kebir. Je ne juge pas le fond du culte.

Seulement, des Français, de leur histoire, de leur sensibilité Hollande s’en contre fiche, l’essentiel étant de plaire à un noyau de fanatiques de la laïcité et des communautés étrangères. La disparition du catholicisme est un des objectifs de nos républicains, il faut donc effacer toute trace de sa présence. Les « Saints » supprimés, les croix arrachées, les cimetières et églises profanés, les fêtes débaptisées, tout doit disparaître au plus vite.

On dit souvent quand on n’a plus rien, il nous reste notre culture, nous ne possédons plus rien et visiblement M. Hollande exige de nous enlever notre culture. Qu’adviendrons-nous dénuer de tout ? Dieu seul le sait.

 

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
    • A ne pas manquer

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Bravo aux technocrates de l’Europe fédéral, c’est eux qui ont gagné la guerre. Ils ont réuss...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer