• ads
16 crucifix

16 crucifix vandalisés en Seine-et-Marne pourtant médias et gouvernement s’en foutent

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Société
13 février 2016
168 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Heureusement que des sites comme « l’Observatoire de la Christianophobie » existent sinon nous vivrions dans un pays d’aliénés, où la seule actualité officielle existerait, une actualité nous demandant d’être de bons citoyens consuméristes. Des Français que dis-je des individus sans une once d’appartenance identitaire, poussés par un instinct de possession à acheter le futile et l’inutile. Gavés par la télévision et ses téléréalités abrutissant du nourrisson à la ménagère nos seuls buts dans la vie seraient d’accrocher la luxure à notre tableau de chasse.

Je bénis donc le fait que d’autres médias non formatés, puissent s’exprimer pour sortir de cette médiocrité latente, qu’ils puissent écrire sur la réalité de la vie et des méfaits dont subissent chaque jour nous sujets Français mais aussi nos monuments, nos lieux de cultes ou nos cimetières.

Il ne se passe pas un jour sans que notre culte Français soit bafoué ou détruit, pourtant cela ne fait jamais les gros titres, des journaux, une brève dans un petit journal local tout au plus et encore. Ca n’intéresse plus personne, ce patrimoine étant voué à terme à disparaître.

« 16 crucifix vandalisés ne permettent pas de penser « que cet acte de vandalisme soit lié à un contexte religieux » !

Dans la soirée du mercredi 10 février, un agent communal de Longueville a découvert 16 crucifix vandalisés au cimetière. Le commissariat de Provins, qui mène l’enquête, a déjà mené plusieurs auditions. « Nous ne pensons pas que cet acte de vandalisme soit lié à un contexte religieux », précise un policier. »

Cette indifférence est symptomatique de la fin d’une histoire, d’une époque bénie celle du clocher au centre du village. Etant dans un monde d’uniformisation, d’une société se voyant naître  et repoussant tout ce qui a fait son héritage, nous molestons ce que nous sommes afin de s’affirmer comme un être nouveau, cet homme dont ont toujours rêvé les ancêtres de l’actuelle République, cet homme qui de toute évidence ne sera aucunement Français. Juste un étranger dans son propre pays. De toute façon il n’aura pas la capacité intellectuelle de savoir qui il est, l’éducation nationale lui effaçant toute la transmission nationale, celle que nos ancêtres par leurs combats, par leur savoir, par leur science, par leurs sacrifices ont voulus donner aux générations futures. Tout cela sera vain en fin de compte. 2000 ans d’histoire pour en arriver là.

Pauvre France.

Source La République

Illustration Observatoire de la Christianophobie

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Front anti-Hollande Blogueur, peuple-de-france-2017.aidez-moi.overblog.com/
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une cavalière professionnelle britannique a décrit le moment terrifiant quand son van a été ...
      Pierre Parrillo, Blogueur http://pierre.parrillo.over-blog.fr/
      Partager sur Facebook Twitter Google + C’est ce qui s’appelle avoir le sens des priorités… Nan je déconne ! Au soir du 6 mai 2012, ...
      Guillaume Faye, Essayiste blog gfaye.com
      Partager sur Facebook Twitter Google + Le ”burkini”, néologisme issu de ”burqa” et de ”bikini”, est donc un vêtement intégral pour ...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer