• ads
hollande 2016

Entre la déchéance de nationalité et la loi « travail : huit mois de paralysie !

De Nanouche, blogueuse
. Politique
9 juillet 2016
322 Vues
Nanouche blogueuse
Nanouche
blogueuse

Que ce soit l’une ou l’autre nous avons assisté à des mois de palabres, de combinaisons politiciennes, de joutes oratoires vides de sens, mais surtout de postures pour en fin de compte n’aboutir à rien !

« Si je bouge, je perds tout », confiait L’Entullé 1er concernant la loi « travail ».  Roi de l’immobilisme depuis plus de quatre ans sauf, quand il est question de « s’afficher », cela résume bien son mandat. L’article 49.3 est considéré comme une « brutalité » par ce non exécutif qui n’a pas hésité à le dégainer encore une fois. Mais comment ne pas l’utiliser pour ensuite se vanter d’avoir « réformé » la France, qu’il était tellement nécessaire et qu’ils ont réussi à la « redresser », le même argument avec la Loi Macron, qui n’a rien produit. « J’ai bien redressé la France en quatre ans, ça va mieux » affirme François-La-Faillite et puisque « ça va tellement mieux », le Radeau de la Méduse l’a dégainé ! Alors les « Sans-Dents », « Grincheux », « Ingrats » et les « Cons », dixit l’Entullé 1er qui paraît-il est quelqu’un de poli, jamais contents de rien, alors que vous avez un « président » qui ne se préoccupe que de vous et qu’avant, vous aviez un président qui se préoccupait de tous les Français ! Franchement ? Quel manque de reconnaissance pour tout le mal que François-La-Faillite et Manolito se donnent afin de vous satisfaire !

Jeu vicieux de Manolito qui se positionne pour 2022, sachant que sur le cours terme cela ne lui rapporte qu’impopularité, mais il pense que sur le long terme il apparaitra comme ferme, sachant prendre des décisions, oubliant qu’il est et sera indissociablement lié à l’échec. En 2017, vos adversaires de gauche n’auront pas la mémoire courte, rien ne sera plus comme avant, car la mémoire n’efface ni les bons, ni les mauvais souvenirs de votre « règne ». Guéguerres politiciennes, stratégie carriériste, pure communication. Le poison gauchiste, une maladie française. Où sont les faits, la culture du résultat ?

On allait voir ce qu’on allait voir…. On a vu l’incapacité notoire de François-La-Faillite dont le bilan n’est rien d’autre que le dépôt de bilan de la France, un pays qui a gravement décroché depuis quatre ans, le bateau France coule ! Du coup d’après Manolito : « L’élection ne se jouera pas seulement sur le bilan, mais dans « un monde trouble et instable », il estime que l’électeur choisira un candidat qui permettra à la France de conserver son « modèle social » et « les valeurs de la République ». On aime, « les valeurs de la République » à leur secours quand ils n’ont rien de positif à avancer….

Comme c’est drôle, subitement le Bilan n’est pas important, continuez à sous-estimer les Français !

Exemple, le montant de la dette en 2012 : 1788 milliards… 2016 : 2 138 milliards

Chômage : depuis 2012 + 1.2 million de personnes en plus !

En quatre ans + 250 000 faillites d’entreprises, etc…

Dernier exemple, le Budget 2017 : un gouvernement de « combat » qui avait annoncé 50 milliards d’économies, il fallait être bien naïf pour y croire, ces margoulins ont « renoncé » et les économies promises ne sont pas au rendez-vous, quant aux dépenses de l’État elles seront de 6.8 milliards, surprenant ah ah ….. Gabegie électoraliste : 7 milliards de distributions, le prix des promesses non financées : « Le renoncement, c’est maintenant » était le vrai slogan du candidat Hollande en 2012… Combien sera le montant de l’ardoise, que les socialistes de la dernière nomenklatura au pouvoir laisseront en héritage aux Français… ?

Toujours dans le verbiage, les renvois de responsabilités, « c’est pas d’ma faute m’sieur mais celle des autres »… Inexpérience, aucun d’eux n’a la moindre des qualités de gestionnaire, de décisionnaire… En revanche, ils ne sont que des supers menteurs impudents !

Ces quatre années passées furent d’une indécence totale et d’une gouvernance d’une incompétence de haute voltige. Un menteur intrinsèque qui va continuer à vendre aux crédules, son « ça va mieux », alors que c’est totalement faux. L’endettement a atteint un niveau historique de 97,5 % au premier trimestre 2016. La zone euro a réduit son déficit à 2,1 % en moyenne fin 2015. En France, il était de 3,6 %. Quand l’Entullé 1er arrive au pouvoir en 2012, la France occupe le 14e rang des pays européens. Aujourd’hui, nous sommes au 21e rang sur 28. Même chose sur la croissance : malgré « l’alignement des planètes » avec la baisse des taux d’intérêt, de l’euro et du pétrole, elle n’a pas dépassé 1,3 % en 2015 contre 1,6 % en moyenne dans la zone euro.

François-La-Faillite use d’artifices comptables, il va laisser à son successeur un passif important dans les années à venir. Mais qui s’en soucie, on constate, que LUI et sa cour continuent sans aucun scrupule, sans aucun complexe à étouffer le pays ! Qui pour dénoncer ? Qui ?

Malheureusement la presse écrite, radiophonique ou télévisuelle couvre ce gouvernement de nuisibles et surtout de menteurs intrinsèque. Les budgets sont manipulés, mais pas que, les annonces ne sont jamais réalisées et bien qu’il profite d’une baisse miraculeuse de trois facteurs extérieurs et qu’il ait augmenté massivement les impôts il utilise de nombreux tours de passe-passe et les cadeaux, Noël avant l’heure, compliqueront la tâche des successeurs. Les socialistes seront alors dans l’opposition et comme d’habitude s’adonneront à leur sport favori qui sera, de pousser des cris d’orfraie en s’indignant publiquement !

La crédibilité de la France sortira bien affaiblie après le mandat de l’Entullé 1er dont le quinquennat se résume par : Imposture et incompétence ! Quand on sème le mensonge on récolte la tempête, désormais s’ajoute le cynisme.

Constance à l’échec, l’exploit de Monsieur 12%, qui est toujours le secrétaire du PS. Ses pseudo-réformes contre nature laisseront dans leurs sillages de la désespérance. On ne dirige pas un pays à coup d’idéologie dépassée. Davantage de chômeurs, plus d’impôts, de dette et d’inégalités…. Il a échoué en réussissant l’exploit de mécontenter toutes les catégories socioprofessionnelles ainsi que les Français. Heureusement, que les commémorations, inaugurations sont là, sans oublier le foot sur lequel il compte rebondir, et bientôt la reprise des goûters chez de nouvelles Lucette en guise de programme politique…. Quatre années de « rue du cirque » !

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
      Serge Federbush, Blogueur http://www.delanopolis.fr/
      Partager sur Facebook Twitter Google + Très intéressantes révélations dans Capital de ce jour : le Contrôleur financier du ministèr...
      Eric Baumgartner Chef d'entreprise,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Il existe plusieurs méthodes pour dresser le bilan de l’action d’un gouvernement, et celle q...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer