• ads
journaliste

Les journalistes mentent, l’opinion de gauche est bien plus présente sur Internet que celle de droite

De Paul Le Réactionnaire, Blogueur et Youtubeur politique
. Société
27 octobre 2016
76 Vues
Paul le Réactionnaire blogueur « société »
Paul Le Réactionnaire
Blogueur et Youtubeur politique

Sommes-nous en train de perdre la bataille des idées sur internet ? C’est une question que je me pose lorsque je regarde les chiffres.

Il est vrai que nous-autres, militants de droite, sommes très présents sur internet. Du moins il semblerait. Regardons de plus près ce conditionnel.

Le mouvement Nuit Debout est né d’un film, Merci Patron, de son réalisateur, et d’un économiste. Voilà ce que la presse nous a conté. Pourtant, en creusant un peu on constate qu’une poignée de « youtubeurs » sont aussi derrière ce mouvement. Il est probable que vous ne les connaissiez pas. Permettez alors que je vous les présente.

Le plus discret, mais le plus âgé, est Usul. Derrière ce pseudonyme (emprunté au film Dune) se cache un vidéaste et militant communiste (adhérant au NPA) se décrivant lui-même comme étant « en guerre contre la fachosphére ». Usul fait de la sociologie sur internet, distillant l’idéologie marxiste. Sa dernière vidéo publiée il y a trois semaines et ayant pour objet la détestation de la police approche des 500 000 vues. Usul n’a pas le bac. Son diplôme le plus élevé et le brevet et son job d’avant était bloggeur jeux vidéo. Mais Usul sait y faire et, sur la plateforme de financement participatif Tipeee, récolte 10 021€/ mois (non il ne manque pas de virgule). Sa chaine compte presque 200 000 abonnées et ses vidéos sont visionnées en moyenne 500 000 fois.

Le plus jeune, DanyCaligula, est un étudiant en philosophie. Il se prétend anarchiste et diffuse aussi une vision marxiste sur le net. Ses vidéos sont vues en moyenne 40 000 fois et sa chaine compte pratiquement 120 000 abonnés. Sur la plateforme de financement participatif Tipeee, il récolte 1629€/mois.

Les plus collectifs, Osons Causer, sont trois étudiants en sociologie proche du Front de Gauche. Très actif pour Nuit Debout ils ont écrit un petit ouvrage, ouvert une chaine l’an passé. Chaine de plus de 70 000 abonnés avec une moyenne de 100 000 vues par vidéo. Ils sont très médiatisés et récoltent 1965€/mois sur Tipeee.

La femme du groupe tient la chaine Le fil d’Actu. Très diffusée sur Facebook, ses vidéos sont visionnées 10 000 fois en moyenne. Plus de 20 000 abonnés et elle récolte 3606€/mois sur Tipeee.

Voilà une liste non exhaustive. Je devrais rajouter la chaine d’histoire Nota Bene, également proche de Nuit Debout.

Alors sommes-nous en train de perdre le combat des idées sur internet ? Nous devons en etre conscient : le vecteur le plus important de diffusion des idées est internet. Et l’avenir de cette diffusion n’est plus seulement l’écrit mais aussi et presque surtout la vidéo. Selon les statistiques de Youtube France, 1 million de français se connectent sur Youtube tous les jours. Plus des ¾ ont entre 18 et 34 ans. Et toujours selon Youtube France, les vidéos politiques sont les plus vues après celles d’humour. Autrement dit, en naviguant en moyenne 2 heures sur la plateforme un jeune finira par visionner une vidéo politique.

Alors comparons : Adrien Abauzit fait en moyenne 50 000 vues à chacune de ses interviews ou conférences. TV liberté c’est, malgré leurs moyens, tout juste plus de 30 000 abonnés. Un autre major, Boris Le Lay, peine avec 25 000 abonnés. Daniel Conversano plafonne autours des 3000.  (Et non, ne parlons pas de Soral, je vous prie. Bien qu’il n’est pas toujours tort nos idées sont loin d’être les mêmes).

Nous sommes loin d’un Usul ou d’un Osons Causer. Nous sommes loin des 10 000 ou des 3000 € récoltés par financement participatif. Oui, nous en sommes loin.

Ainsi, malgré nos efforts nous sommes en train de perdre la bataille idéologique qui se joue sur internet. Et c’est la tranche d’âge des 18-34 ans que nous perdons. Et pourquoi cela ? Car vous ne nous suivez pas ! Vous partagez peu ou pas nos vidéos. La chaine de LGMT c’est tout juste plus de 1300 abonnés. Christopher Lannes, de TV Liberté, en a moins de 3000, Virginie Vota arrive juste proche des 1200. Moi je peine à moins de 200.

Bien sûr ces vidéastes de gauche sont bons (et je confesse regarder leurs vidéos ). Toutefois, malgré les critiques nous sommes loin d’être mauvais nous aussi et nos vidéos résument de nombreux livres et articles.

Ajoutons que ces vidéastes de gauche sont très soutenus par la presse de gauche. Libération ou les Inrocks parlent souvent d’Usul. Europe 1 invite fréquemment Osons Causer.

Prenons conscience que, sans abandonner le militantisme de rue et de marché, sur internet, c’est l’avenir qui se joue en ce moment. Et la cible prioritaire sont les jeunes de 18 à 34 ans. Alors, à vous de voir si vous souhaitez que nos idées dirigent la France dans 20 ans ou si c’est toujours les émules de Marx qui le feront.

Ma chaine : https://www.youtube.com/channel/UCLJ9WtC9PoiwvVzpzyTcrrA

Celle de LGMT : https://www.youtube.com/channel/UCBtGQBWsIUtOz1Yh6oBSUMA

De Virginia : https://www.youtube.com/channel/UCFPTO55xxHqFqkzRZHu4kcw

 

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Lorsque j’explique chaque jour que dans la France socialiste on gagne plus sans travailler e...
      Pierre Parrillo, Blogueur http://pierre.parrillo.over-blog.fr/
      Partager sur Facebook Twitter Google + D’abord Aulnay-Sous-Bois, puis Bobigny et maintenant Argenteuil, Clichy-Sous-Bois, Les Ulis,...
      Bulletin de réinformation,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Le premier centre de déradicalisation en France n’a plus de pensionnaires. Installé au lieu‑...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer