• ads
49-3

Après avoir utilisé 6 fois le 49.3, Manuel Valls propose dans son programme de campagne de le supprimer

De Chelles S'éveille blogueur, chelleseveille.overblog.com
. Société
16 décembre 2016
104 Vues
Chelles S'éveille chelleseveille.overblog.com
Chelles S'éveille blogueur
chelleseveille.overblog.com

La démagogie une maladie qui semble atteindre pleinement le coeur de l’ex Premier Ministre Manuel  Valls et qui se retourne contre lui comme un violent coup de boomerang mal réceptionné.

En effet, le candidat des primaires de la gauche a fait savoir dans les médias qu’il serait prompt à supprimer l’article 49-3 dont il a été le tireur d’élite lorsqu’il était à Matignon.

Un trou de mémoire ?  La Loi Travail dite Elkhomri qui est un véritable graal pour les patrons d’entreprise et un souffre-douleur pour les salariés, où durant des semaines les gens sont descendus dans les rues pour protester contre cette loi ignoble, c’est un cadeau du 49-3.

Encore ?

La Loi Macron, permettant l’assouplissement du travail le dimanche et la nuit, le développement des lignes de bus (qui fait un flop) etc… c’est encore le 49-3 derrière tout ça avec la bénédiction de Manuel Valls.

Il est vrai que le choix d’utiliser l’article de la constitution pour passer outre mesure par le vote démocratique au parlement est un véritable déni d’écoute envers la population, qui ont fait ce que ces députés, ministres et autres politiques ce qu’ils sont aujourd’hui mais c’est aussi un véritable coup de pied au nez à la démocratie !  Car pour ces deux lois, la contestation était totalement opposée à leurs exécutions que ça soit du Front National jusqu’au Front de Gauche.

Donc savoir que celui qui a malmené durant plus de quatre ans la France et les Français avec un Président de la République totalement aveugle être contre l’utilisation du 49-3 c’est du foutage de gueule.

Nous sommes pour sa suppression, et plus favorable à la mise en place de référendum ou le peuple français pourrait choisir OUI ou NON les choix pour leurs avenirs.

  • Commentaires

    Commentaires