• ads
leroux-diplomes

Le ministre de l’intérieur ment sur ses diplômes et reste toujours en poste. Il doit démissionner !

De Le Rescator, hsene.over-blog.com/
. Politique
4 janvier 2017
35 Vues
Le Rescator hsene.over-blog.com/
Le Rescator
hsene.over-blog.com/

Franchement, Le Roux Sinistre de l’intérieur ? Ça ne rassure pas du tout ! Il n’a jamais rien fait à part ses petites phrases ! Ça fait juste peur !

Comme son ami Cambadélis, passés tous deux à la MNEF, Le Roux a aussi menti sur ses diplômes …

Normal me direz-vous, il a hérité du gène Socialiste, le mensonge qui est en fait devenu une normalité en Socialie !

Mais, Atlantico et « Marianne » ont remarqué que le nouveau Sinistre de l’Intérieur se vantait d’avoir fait HEC et l’Essec. Evidement, l’entourage du ministre parle d’une erreur.

Pendant quelques jours sur le site du ministère, l’ancien patron des députés socialistes était présenté comme ancien élève de HEC et de l’Essec. Sauf que d’après Atlantico et « Marianne », il n’a jamais été diplômé de ces deux écoles prestigieuses.

Huit années qui ont vu un CV de Bruno Le Roux afficher les deux références Diplôme HEC, diplômé de l’ESSEC, accompagnant en mentions, une maîtrise en sciences économiques et diplômé 3ème cycle en Stratégie (université Paris X Nanterre… Mentions HEC et ESSEC, retirées du CV dès le 14 décembre… « C’était une erreur »… Ben voyons !

L’information ayant fuité, la mention de ces diplômes a disparu du site du ministère. La page personnelle biographique de Bruno Le Roux sur le site du groupe socialiste à l’Assemblée est inaccessible.

Copinage et mensonges : la normalité socialiste !

Encore un qui a été choisi non pour sa compétence mais pour sa loyauté à Hollande déchu. . Encore des magouilles politiciennes… De la gauche caviar.

La lecture du bouquin de Davet-Lhomme est parfaitement éclairante sur la façon dont Hollande a choisi tous ses ministres. Ses propres confidences montrent ouvertement que toutes les nominations n’ont résulté que de très médiocres combinaisons politiciennes avec les courants du PS, les écolos, les gauchos, les radicaux, etc. Ou de copinages très personnels.

En 700 pages de confidences, Hollande ne parle qu’une seule fois de la compétence d’un de ses ministres : il s’agissait de Macron, « il connaît bien le monde de l’entreprise » se réjouit et s’auto satisfait Hollande, montrant involontairement mais sans aucune honte que tous les autres ne connaissaient rien aux domaines où ils étaient nommés.

Depuis le début de la Ve République, dans le droit fil de leurs expériences profitables des deux présidences précédentes, les socialistes n’ont vécu et prospéré que de combines d’appareil, de calculs politiciens indignes, d’alliances et dés-alliances, de courants servant de simples ambitions personnelles et de motions de synthèse du vide abyssal de leurs « convictions ». Hollande n’a jamais eu de compétence plus élevée et plus noble que ces manipulations mafieuses.

Dans ce marécage socialiste nauséabond, le mensonge n’est donc pas une faute, c’est tout au contraire une normalité, un mode d’action, une technique de nage.

Mais il est vrai que là où des jeunes de droite arrivent à valider de vrais diplômes tout en travaillant, les jeunes de la gauche bobo ne parviennent qu’a spolier leurs condisciples dans les mutuelles qu’ils noyautent et ne peuvent étudier en même temps !

C’est pourquoi leurs résultats sont aussi brillants lorsque par malheur, une majorité (même petite !) de gogos leur confie le pouvoir !

Alors, se demander aujourd’hui si le nouveau Sinistre de l’intérieur Le Roux a menti sur son CV depuis des années devient presqu’absurde car parfaitement acceptable pour un socialiste.

Mais, bien sûr, vous et moi savons qu’un politique, élu local, régional et/ou national, contrôle son CV à la virgule près !

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
      Laurent Herblay, Blog Gaulliste libre
      Partager sur Facebook Twitter Google + Hier, le candidat des Républicains a sans doute sifflé la fin de la contestation interne en ...
      Jean-Yves Le Gallou, Ancien député européen, essayiste, Président de Polémia.
      Partager sur Facebook Twitter Google + La démocratie suppose la liberté d’expression, la séparation des pouvoirs, la protection des...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer