• ads
IMG_4298

Socialisme, illusionnisme, charlatanisme : yakafokon !

De Nanouche, blogueuse
. Politique
12 février 2017
25 Vues
Nanouche blogueuse
Nanouche
blogueuse

Le quinquennat qui s’achève aura été catastrophique pour notre économie. En quelques jours, ceux qui n’en étaient pas encore complètement convaincus ont pris dans les gencives de quoi purger leurs hésitations, ne serait-ce par exemple qu’avec le rapport de la Cour des comptes : Fiasco le plus complet ! Croissance, commerce extérieur, dépenses publiques…  Chiffres implacables et incontestables. Le doute n’est plus permis. C’est un fait : la politique suivie depuis 2012 a abouti à un désastre. L’Allemagne vient d’annoncer un excédent budgétaire de 20 milliards pour 2016. À Bercy, on se réjouit d’un déficit de 69 milliards… Sacré héritage, lourd de conséquences pour les cinq ans à venir… Mensonges d’État, tromperies, fraudes, magouilles à tous les étages, abus de pouvoir, népotisme, etc… Allez les gratte-papiers, jetez-vous sur les conclusions de la Cour des Comptes concernant la désastreuse gouvernance de MOIJE et cie. Un peu de courage ! Pensez-vous que les médias vont faire les commentaires et poser les questions qui seraient nécessaires ? Mais non bien sûr, le Canard et les autres préfèrent essayer de déstabiliser la droite plutôt que de mettre en cause leur « Gôche » chérie. Ce rapport met cruellement en évidence la médiocrité du quinquennaze de L’Entullé 1er. Bien qu’ayant bénéficié d’une conjoncture exceptionnelle (baisse de l’Euro, des taux d’intérêt et des cours du pétrole), d’énormes recettes supplémentaires procurées par un matraquage fiscal inédit et malgré des artifices comptables douteux lui ayant permis de reporter sur les prochains exercices des dépenses actuelles, l’illusion de l’amélioration des finances publiques reste extrêmement fragile. D’autant que pour 40 % elle est due à la baisse des taux, totalement indépendante de l’action gouvernementale, parce qu’en cinq ans : zéro réforme !

Les taux d’intérêt sont repartis à la hausse ainsi que le prix de l’énergie et cela va rendre notre situation bien plus difficile alors que l’Entullé 1er vient d’engager de nombreuses dépenses supplémentaires à visée électoraliste et que les candidats de gauche font de la surenchère dans les dépenses supplémentaires sans se soucier de leur financement.

Ce qui n’empêche pas François-La-Faillite de se vanter « de ses résultats » à chacun de ses déplacements !

Et c’est bien à cause de son désastre que nous en sommes là, avec des charlatans qui ont la prétention de rêver au poste suprême, « petit » détail que tous les journaleux oublient volontairement de souligner ! L’entreprise France est en faillite à cause de lui, il a échoué dans tous les domaines, mais il continue à prodiguer ses conseils à chacun de ses déplacements. Vous le voyez le grotesque de la situation ? Son humiliation ne lui suffit pas, plombé par l’impopularité l’(A)Normal fait comme si de rien n’était.

Qui était le sinistre de l’Économie au fait ? Ah oui, MacroComic, qui ne veut surtout pas que l’on lui rappelle ! « On ne sort de l’ambiguïté qu’à son détriment » Cardinal de Retz. Raison pour laquelle MacroMicron reste dans le flou un maximum, il suffit de prendre son dernier exemple sur NDDL, un jour il est favorable et un autre jour non. Comment faire plaisir à tout le monde, question : est-il pour, contre ou les deux ? C’est à mourir de rire si ce n’était aussi grave pour la France et sa femme qui confie : qu’il est difficile de vivre avec Jeanne d’Arc… Le puceau politique qui n’est pas pour le moment livré au « bûcher médiatique » et pourtant, chaque jour il y aurait de quoi, franchement, tellement ce personnage n’est que fatuité. Sans programme, l’imposture même, un cas d’école de l’illusionnisme politique. Macron le télévangéliste faiseur de miracles pour lequel la politique c’est : mystique (…) C’est tout mon combat. C’est une erreur de penser que le programme est le cœur d’une campagne ! Mais bien sûr…. « Je vous aime farouchement, mes amis, car nous sommes des semblables ». Le spot publicitaire en costard, candidat fabriqué par la pressaille, 17600 articles en deux ans, soutenu par Attali, Bergé, Niels, Pigasse et consorts, ayant soulevé des fonds à la City, que peut-il comprendre à l’employé qui ne gagne que 1200 euros par mois ? Il se moque même des Français qui le dimanche mangent de la blanquette de veau en famille ! Rédhibitoire, le Maquereau !

Autre exemple totalement irréaliste et ubuesque, pour le revenu universel de Hamon, rien de plus simple d’après lui, il suffirait de doubler tous les impôts. Bien sûr que c’est simple, son programme ? De la poudre de perlimpinpin rose pour décérébrés qui voteront sans se poser de questions parce que c’est trop compliqué et que c’est fatigant de réfléchir donc la solution : YAKAFOKON avec Hamon l’ânon c’est tout bon. Installer son petit QG de 1500m2 chez Boboland avec pressing, douches et … Salle de massages, c’est très peuple pour la modique somme de 500 000 euros. Sa femme cadre chez LVMH va adorer, ah mais, non il faut éviter d’en parler, elle ne fait pas gauche de la gauche, donc chut….

Nous sommes à deux mois de la présidentielle et le débat est confisqué, totalement confisqué par cette pseudo-presse d’investigation à qui l’on donne des dossiers clés en main qui n’a qu’un but, lyncher publiquement. Un tribunal médiatico-politique de gauche de l’acharnement qui n’a que pour objectif : salir et détruire. C’est la présentation de l’affaire Fillon qui est fallacieuse pour tromper les Français et mettre notre démocratie par terre. Belle machination destinée à déstabiliser un candidat qui représente la Droite française. On se rend compte que les Français se laissent manipuler comme de bons moutons qu’ils sont, et il n’en faut pas plus à cette pressaille pour que la machine s’emballe et pilonne les « esprits » du matin au soir. Les rebondissements politico-judiciaires vont se poursuivre à un rythme d’enfer, mais vous remarquerez que toutes ces « révélations » ne sont dirigées que d’un seul côté : la Droite… Et pas le FN !

Ces médias mal intentionnés qui vantent leur liberté, mais sont pires que la Pravda, sont-ils (re)devenus le premier pouvoir de France, grâce à François-La-Faillite qui n’a cessé de les « alimenter » durant cinq ans ? Danger. Pire, encore sont les gens qui se ruent dans ces brèches nauséabondes comme des moutons de Panurge, totalement ignorants de la réalité des dossiers, mais se prenant pour de grands magistrats. Les Français se croient libre de penser se croient dans une belle démocratie que tout le monde nous envierait alors qu’ils ne sont « guidés » que par des esprits malveillants !

Ces gens veulent que la gauche reste au « pouvoir », ils auront le Président qu’ils méritent, il sera inutile de se plaindre par la suite.

Le débat présidentiel majeur de l’année 2017 ne peut pas être plus longtemps confisqué ou pris en otage par les soupçons sur la probité d’un seul homme politique, qui sert de diversion, alors que le charlatanisme des programmes des autres candidats n’est jamais dénoncé par cette pressaille. La bombe est proche d’exploser et la France avec ! À qui profite ce grand déballage ? Là, est la question essentielle !

Quel spectacle, la présidentielle, devient un jeu de massacre de fête foraine, qui fait émerger des charlatans, alors qu’il est question de la France !

MacroComic, téléguidé par l’Élysée, ne fait que brasser de l’air même dans le domaine de l’économie où il n’a jamais rien prouvé ! La Présidence de la V° puissance mondiale ne peut pas être confiée à un blanc-bec sans aucune expérience, et encore moins à Hamon l’ânon.

Sécurité, Défense, Immigration, Éducation nationale, Santé, Relations internationales.

Imagine-t-on un de ces deux-là, représentant la France dans tous ces domaines, face à Poutine, Trump, Merkel, au conseil de l’Europe et ailleurs dans le monde ? Non ! De dire que les Français sont des incultes en économie, en politique et en fonctionnement de ce qui fait un pays, n’est même pas une insulte c’est un fait. Une majorité se laisse avoir comme des ignorants qu’ils sont et le bon bourrage de crâne de cette presse fonctionne à merveille. Une campagne présidentielle nauséabonde menée par une presse corrompue, qui se plaint d’être rejetée, avouez que c’est savoureux tout de même !

La bassesse de cette campagne est inouïe, avec des tartuffes qui n’ont qu’un « programme » : YAKAFOKON… Grotesque, ubuesque, irréaliste, surréaliste et des journaleux si complaisants. Ce que nous vivons est hallucinant, inédit, délirant ! À quoi s’amusent tous ces gratte-papiers ? Il s’agit de la France ! Échec et mat… Pour la République !

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
      Laurent Herblay, Blog Gaulliste libre
      Partager sur Facebook Twitter Google + Hier, le candidat des Républicains a sans doute sifflé la fin de la contestation interne en ...
      Jean-Yves Le Gallou, Ancien député européen, essayiste, Président de Polémia.
      Partager sur Facebook Twitter Google + La démocratie suppose la liberté d’expression, la séparation des pouvoirs, la protection des...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer