• ads
oulaya

Oulaya Amamra « meilleur espoir féminin français » malgré ses tweets racistes et homophobes

De Pierre Parrillo, Blogueur http://pierre.parrillo.over-blog.fr/
. Société
28 février 2017
53 Vues
Pierre Parrillo Blogueur
Pierre Parrillo
Blogueur http://pierre.parrillo.over-blog.fr/

Le show-business sous son pire profil… Ceux qui il y a quelques jours à peine jouaient les donneurs de leçons en signant une tribune dans le quotidien Libé contre les violences policières, sont aujourd’hui aux abonnés absents pour condamner cette succession de dérapages ignobles des leurs…

Il faut dire qu’en ce moment, exhumer des vieux tweets ça peut faire très mal… En l’espace de quelques jours, ils ne sont, à ma connaissance, pas moins de trois à en avoir violemment fait les frais.

Exhumer des tweets je le fais aussi. Mais d’ordinaire c’est parce que de temps en temps je trouve ça amusant de rappeler les politiques à leur bon souvenir, surtout quand leurs postures d’opposants sont furieusement reniés dès lors qu’ils entrent en campagne ou même qu’ils sont élus. Quel twittos intéressé par la politique n’a jamais fait ça ?…

Mais là, l’affaire est bien plus grave encore…

Oulaya Amamra, distinguée vendredi dernier lors des César par le prix du meilleur espoir féminin est au cœur d’une violente polémique. La cause ? Ses propos racistes et homophobes qu’elle a répandus sur twitter. Des dérapages qu’elle impute à son jeune âge. A l’époque. Ouf… Tout va bien alors… Si je suis son raisonnement et la clémence des médias à son endroit, je peux donc aisément me lancer ici-même dans une diatribe sexiste et raciste à son endroit, puis m’excuser en prétextant je ne sais quelle ânerie, sans jamais risquer le moindre instant d’être taxé de contribuer à répandre à moi tout seul toute la haine qui circule en ce bas Monde…

Quelques jours auparavant ce fut au journaliste, écrivain et contributeur au « Bondy Blog », âgé de 24 ans, Mehdi Meklat, d’être sous les feux de la critique. En cause ? Des tweets d’une ignominie sans nom, contraires à tout respect de la dignité humaine. Il se justifie ainsi : « « Jusqu’en 2015, sous le pseudo ‘Marcelin Deschamps’, j’incarnais un personnage honteux raciste antisémite misogyne homophobe sur Twitter ».

Une excuse bien maladroite puisqu’en tentant de se dédouaner, il sous-entend que l’homme au nom francisé est raciste… Bien joué mon gars ! Pas sûr que l’esquive me soit aussi facile qu’à lui si on en venait à inverser nos rôles…

Autres dérapages du même ordre, les nombreux tweets antisémites du comédien Olivier Sauton, actuellement à l’affiche du spectacle « Fabrice Luchini et moi » et qui, rattrapé par sa bêtise, explique que « à l’époque ce qui me plaisait bêtement, c’était d’enfreindre l’interdit et jouer avec des sujets sensibles ». T’as raison mec c’est vachement drôle ! Moi aussi j’aime la provoc’ (même si je me suis considérablement calmé) mais ça ne me serait jamais venu à l’esprit d’aller là où lui a osé aller, et visiblement sans aucune retenue… Jamais…

Et sinon plus sérieusement… Ils attendent quoi pour déprogrammer sa pièce ?…

Etrangement je ne peux m’empêcher de me dire que si chacun faisait pareil, à savoir contribuer à répandre ces haines nauséabondes et rances, ce Monde serait invivable…

Et si on jouait à un jeu… Pensez-vous qu’ils seraient capables, tous les trois, d’user exactement de la même énergie que celle qu’ils avaient déployé à l’époque, pour s’auto-humilier sur les réseaux sociaux comme ils ont contribué à humilier des milliards d’individus sur cette Terre dont le seul crime était de ne pas être comme eux ?

Evoquer la jeunesse ne peut et ne doit pas servir de prétexte pour justifier l’inexcusable !…

J’ai moi aussi été jeune (hé oui !) et pourtant je n’ai jamais tenu d’aussi ignobles propos, que ce soit sur la toile ou ailleurs ! (internet existait déjà à cette époque) La raison ? Mon éducation, les valeurs que m’ont inculqué mes parents et que sais-je encore…

Ca serait sympa si les indignés de service qui se manifestent après chaque dérapage de Dieudonné, Soral, Le Pen et autres coutumiers de l’ignominie verbale, condamnaient également les propos tenus par ce pseudo meilleur espoir (pas le mien en tous cas), ce pseudo journaliste ou encore ce pseudo comédien.

J’en doute.

Pas de tribune dans Libé. Pas d’indignation. Rien. Il est des domaines qui visiblement relèvent du Sacré, ou de l’hypocrisie (allez savoir) auxquels on dirait bien qu’il ne fait pas toucher. En fait dans ce genre de situation, tout dépend de quel côté de la barrière vous vous situez…

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Manuel Gomez, Journaliste, Ecrivain
      Partager sur Facebook Twitter Google + « Quand on n’a rien à dire, mieux vaut fermer sa gueule », M. Mélenchon Avec votre toute réc...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + C’est trop facile de se dédouaner ainsi, d’avoir la larme à l’œil, de prononcer un beau disc...
      Dreuz Blog d'opinion dreuz.info,
      Partager sur Facebook Twitter Google + L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), a averti que le spectre ...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer