• ads
clause

Clause Molière : encore une fausse polémique de la bien-pensance pour occuper le petit peuple

De Pierre Parrillo, Blogueur http://pierre.parrillo.over-blog.fr/
. Politique
14 mars 2017
42 Vues
Pierre Parrillo Blogueur
Pierre Parrillo
Blogueur http://pierre.parrillo.over-blog.fr/

On relèvera l’absence de la presse pourtant d’ordinaire si prompte à vouloir rétablir la vérité mais qui pour le coup se contente benoîtement de répéter les éléments de langage des uns et des autres sans jamais chercher à discerner le vrai du faux. Ce qui est loin d’être le cas en d’autres circonstances…

La Clause Molière fait polémique… De quoi s’agit-il ? Tout simplement d’imposer le français comme langue de référence sur les chantiers publics. Evidemment, les ayatollahs de la bien-pensance parlent d’une volonté d’instaurer une préférence nationale…

Une posture qui respire l’ignorance la plus profonde… Ce qui est inquiétant étant donné qu’elle provient de ceux qui prétendent pourtant défendre l’intérêt des salariés !

Prenons un exemple : vous faites construire votre maison et aménager son terrain par un lotisseur, puis un architecte chargé de coordonner tous les corps d’état (maçon, VRD, électricien, carreleur, cuisiniste, plombier, chauffagiste, plâtrier, couvreur, plaquiste, etc…). Vous exigez la tenue d’une réunion de chantier pour faire le point sur l’état d’avancement des travaux. Imaginez qu’il y ait durant cette réunion de chantier autant de langues différentes parlées que d’intervenants sans que jamais l’un ne soit en mesure de comprendre l’autre.

L’enjeu ?

Oh bah rien de spécial, si ce n’est toutes ces économies que vous avez placé dans ce bien que vous espérez à terme habiter en vous y sentant bien, mais qu’en l’état actuel vous êtes bien loin d’un tel rendu compte tenu du fait que le dialogue est impossible sur le dit chantier puisque personne autour de vous ne parle la même langue… Ne serait-ce que pour aborder les points les plus primordiaux liés à la bonne exécution du chantier !

Imaginez maintenant le cirque, quand le chantier engage plusieurs millions d’euros d’argent public, si chacun parle la langue de son propre pays… Vous imaginez le foutoir… Et accessoirement la gabegie qui se profile ?

Hé bien la clause Molière sert à ça… Evidemment, cela choque la CFDT… C’est bien la preuve qu’à l’heure des salariés détachés, les vieilles centrales syndicales sont désormais totalement déconnectées des réalités du monde ouvrier… Même s’il est de notoriété que c’est plutôt flagrant les concernant pour le secteur du bâtiment depuis plusieurs décennies…

J’ai eu lecture en 2004 (c’est-à-dire il y a 13 ans), d’un contrat négocié à plusieurs centaines de milliers d’euros, entre un organisme public et une entreprise privée, dans lequel il était (déjà) stipulé (à l’époque) que la langue parlée obligatoire dans la cadre de la bonne exécution du-dit contrat devait être le français. En 2004… Un contrat entre un service public et une entreprise privée !

Je suis surpris que sur ce type de sujets, qui concernent très certainement également de nombreuses rédactions de France, qu’aucun journaliste n’ait rétabli cette vérité qui veut que le phénomène n’est pas nouveau et a quasiment toujours existé mais que les français ne découvrent que parce que quelques ayatollahs de la bien-séance se sont improvisés militants politiques…

Mais non… Laisser de vieilles centrales syndicales has-been que l’on nous présente pourtant comme progressistes nous conter ce qui est bien et ce qui ne l’est pas, c’est informer selon eux… Discerner le vrai du faux est une contrainte à laquelle s’astreint le journaliste que lorsqu’il y a matière à faire du buzz… Là on s’en tape… Et si on parlait costume taillé sur mesure ?

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Marc Rameaux Essayiste, http://le-troisieme-homme.blogspot.fr/
      Partager sur Facebook Twitter Google + Par ce titre, il ne s’agit pas de dénier tout talent à l’homme qui vient de se faire élire p...
      Paul Fortune, paulfortune1975.wordpress.com/
      Partager sur Facebook Twitter Google + La catastrophe s’est déroulée comme prévue, avec la force d’un châtiment biblique. Le cyclon...
      Le Nonce Blogueur lenonce.org,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Dans cette vente perpétuelle du produit Macron par nos merdiques médias, voilà que sort le l...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer