• ads
manifestations-anti-fn

La grande escroquerie du front républicain que nous vend les médias

De Christian Balboa, je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr
. Politique
26 avril 2017
48 Vues
Je suis stupide j'ai voté Hollande je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr
Christian Balboa
je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr

La presse fourbit ses armes pour terrasser le diable frontiste. Elle a commencé piano mais va monter en puissance dès que les sondages vont montrer que l’écart se resserre entre leur chouchou et son adversaire honni. Le front républicain va, une fois de plus, être sorti des tiroirs, dépoussiéré et brandi comme un crucifix face à l’ignoble vampire.

Je viens de lire un excellent article paru dans Causeur.fr sous la plume d’Anne-Marie Le Pourhiet, juriste, professeur de droit et spécialiste du droit constitutionnel. Elle démonte le concept du front républicain et montre que, sous beaucoup d’aspects, le programme de Marine Le Pen est beaucoup plus « républicain » que celui d’Emmanuel Macron !

Je vous livre ici juste un résumé synthétique des principaux arguments d’Anne-Marie Le Pourhiet, tout en vous conseillant la lecture de l’article complet dans Causeur.fr.

« Front républicain » : l’imposture en marche !

De Macron ou Le Pen, l’antirépublicain n’est pas celui qu’on croit

Emmanuel Macron est-il vraiment républicain ?

  • La repentance coloniale allant jusqu’à accuser la République de Jules Ferry de « crime contre l’humanité », est-ce républicain ?
  • Généraliser les discriminations positives, est-ce républicain ?
  • Dénier l’existence de la culture française, est-ce républicain ?
  • Le culte de l’évanescence, de la mobilité, l’éloge du mondialisme et du sans-frontièrisme, sont-ce des valeurs républicaines ?
  • Le saupoudrage de « droits » distribués à toutes les communautés, est-ce républicain ?
  • La candidature de Macron, elle-même, rompt totalement avec la tradition républicaine ! La vacuité et la contradiction des propositions sont clairement assumées et revendiquées par un personnage hors-sol.

Marine Le Pen est-elle vraiment une ennemie de la République ?

  • L’organisation d’un référendum sur l’Europe et l’euro est-il anti-républicain ou un vrai retour à la démocratie ?
  • Limiter l’immigration et donner une priorité d’embauche aux nationaux (déjà appliquée en Grande-Bretagne), ne sont pas des mesures contraires aux valeurs républicaines.
  • Il n’existe rien, dans la tradition et les principes républicains, qui impose le droit du sol.
  • Rien dans la République n’oblige à ouvrir les frontières sans limites, rien n’interdit les quotas d’immigration.
  • Rien n’impose, dans la Constitution, l’égalité entre nationaux et étrangers. Le Conseil constitutionnel le rappelle : « Aucun principe non plus qu’aucune règle de valeur constitutionnelle n’assure aux étrangers des droits de caractère général et absolu d’accès et de séjour sur le territoire national ».
  • Le droit d’asile est strictement réservé par la République à « tout homme persécuté en raison de son action en faveur de la liberté ». La gauche n’en fait-elle pas un usage abusif ?

Et voici la conclusion de l’article d’Anne-Marie Le Pourhiet

Que l’on discute donc, honnêtement et point par point, de la qualité, de l’opportunité, de la faisabilité et de l’efficacité respectives des propositions des deux protagonistes du deuxième tour, c’est un exigence démocratique. 

Mais que l’on arrête cette imposture consistant à prétendre opposer un prétendu front républicain à une candidate dont les préoccupations sont sûrement moins éloignées de la tradition républicaine que la personnalité et le  catalogue de son rival.

Michel Onfray a eu bien raison d’observer, dans Le Figaro du 24 avril, la malhonnêteté intellectuelle et l’hypocrisie phénoménale de tous ceux qui crient à un loup qu’ils ont minutieusement fabriqué pour faire triompher au final l’ectoplasme postmoderne si peu républicain qu’ils appellent de leurs vœux.

Anne-Marie Le Pourhiet pour Causeur.fr.

Voici l’interview de Michel Onfray à la quelle fait-allusion l’article :

« Cette étrange perversion qui consiste à nourrir le monstre Le Pen qu’on prétend combattre »

En fait, la gauche confond toujours les valeurs de la République, avec des règles de morale qu’elle-seule a édictées et qu’elle entend imposer à tous !

Par ailleurs, il faut être de la dernière arrogance pour oser demander aux électeurs de François Fillon au premier tour de rejoindre le front républicain alors que ce candidat a été scandaleusement éliminé par un complot politico-médiatico-judiciaire piloté par le pouvoir socialiste qui a foulé au sol toutes les valeurs de la république et notamment l’indépendance et l’impartialité de la justice !

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Paul Le Réactionnaire, Blogueur et Youtubeur politique
      Partager sur Facebook Twitter Google + Je vois passer sur les réseaux sociaux de nombreux posts concernant la nouvelle fiscalisatio...
      Les moutons enragés, Blogueurs lesmoutonsenrages.fr/
      Partager sur Facebook Twitter Google + Les petites formules linguistiques du premier ministre, hérissent les retraités. Il faut avo...
      Eric Verhaeghe Chef d'entreprise, eric-verhaeghe.fr
      Partager sur Facebook Twitter Google + C’est une sacrée bonne nouvelle que relaie la CGT du RSI: les cadres du régimes ont obtenu u...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer