• ads
najat123

En France dès que vous critiquez quelqu’un vous êtes catalogué comme raciste et homophobe

De Manuel Gomez, Journaliste, Ecrivain
. Société
9 juin 2017
65 Vues
Manuel Gomez Journaliste, Ecrivain
Manuel Gomez
Journaliste, Ecrivain

J’affirme qu’il n’y a ni racisme ni homophobie à dénoncer certaines manœuvres destinées à manipuler et à s’approprier « l’esprit » de notre jeunesse et cela dans le but bien précis de la diriger vers un multiculturalisme et se rapprocher d’une « théorie du genre » que notre système actuel cherche à imposer.

Il faut que cela leur paraisse naturel et dans ce but il est sans doute nécessaire de le «promotionner », de le vendre, même à l’aide d’un « sournois endoctrinement ».

Il y a une quarantaine d’années on nous mettait en garde contre les « images subliminales » (Ces images que notre œil ne détecte pas mais que notre cerveau enregistre et imprime inconsciemment) incorporées dans de nombreuses publicités et destinées à nous procurer, malgré nous, le désir de goûter, de consommer, les produits en question. Ce fut le cas notamment de « Coca Cola », cité dans ce documentaire télévisé.

Aujourd’hui il n’est plus nécessaire d’employer de tels stratagèmes pour manipuler et imprimer dans l’esprit de notre jeunesse, à longueur de journée et de soirée.

Les images (qui ne sont plus subliminales) s’affichent « plein écran » et l’objectif n’est plus dissimulé : il s’agit d’inculquer à notre jeunesse la notion que le multiculturalisme et la théorie du genre font partis de notre existence et que l’on peut s’y adonner sans aucun a priori.

Que les contacts, actes sexuels ou union entre un Africain, un Arabe ou une personne du même sexe, sont une pratique tout à fait naturelle !

Il n’y a plus un film, une série télé, un documentaire, un court-métrage, etc. où ne figure pas dans le casting un « homme de couleur », un « Arabe » un « homosexuel » qui, comme par hasard, a toujours le beau rôle.

Ainsi dans une série policière il est inutile de monopoliser votre attention sur l’un de ces « rôles » car ce ne sera jamais lui le coupable, le méchant, bien au contraire, ce sera toujours lui l’incompris, celui qui souffre et qui aide les « blancs » à comprendre l’absurdité de leurs soupçons !

Si vous ne l’avez pas encore constaté, ce qui m’étonnerait tout de même, prêtez-y attention : adolescents ou adultes du même sexe qui s’embrassent, s’étreignent, forniquent, c’est devenu monnaie courante.

« Femmes blanches qui embrassent, étreignent et forniquent avec des « hommes de couleur » ou des « Arabes », c’est devenu indispensable.

Les policiers, gendarmes, médecins, cadres, pompiers, etc. de couleur ou Arabes, sont, en général, toujours les supérieurs des « blancs ».

Toujours plus sympathiques et plus intelligents face à la bêtise et à la vulgarité de leurs subordonnés à la face pale. (Je me demande d’ailleurs comment policiers et gendarmes peuvent accepter d’être présentés d’une manière souvent ridicule dans ces réalisations ?)

Trop c’est trop. À vouloir tant démontrer on finit par lasser.

Derniers exemples : un tirailleur sénégalais dans « La Permission », un employé de supermarché, français d’origine maghrébine, dans « Merci pour tout Charles », deux adolescents dans « Baisers Volés » et un jeune pilote de « Canadair » français d’origine maghrébine dans « La Promesse du Feu », quatre récents téléfilms sur France Télévision.

Fort heureusement il y a des policiers, gendarmes, médecins, cadres pompiers, etc. de couleur ou Arabes qui font leur métier et se dévouent avec passion et intelligence.

Fort heureusement il y a des homosexuels des deux sexes qui vivent « leur différence » sans s’afficher ostensiblement.

Mais, et nous le constatons trop souvent, il y a des individus de couleur ou Arabes ou homosexuels, qui sont des « méchants », qui volent, qui violent, qui tuent, j’allais dire « comme tout le monde », mais on ne l’affiche pas sur nos écrans et quelquefois même on le dissimule.

Peut-être d’ailleurs cela n’existe-t-il que dans notre imagination bien entendu « raciste » et «homophobe» ?

Mais alors comment expliquer que 15% de la population française, de couleur ou d’origine maghrébine, composent 70% de la population carcérale ?

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Eric Baumgartner Chef d'entreprise,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Il existe plusieurs méthodes pour dresser le bilan de l’action d’un gouvernement, et celle q...
      Bulletin de réinformation,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Le Conseil d’Etat estime que, dans l’enceinte des mairies, les crèches sont prohibées par la...
      Bulletin de réinformation,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Le gouvernement Macron a trouvé une nouvelle idée pour faire progresser le Grand remplacemen...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer