• ads
starbusk

Starbucks : La chaîne embauche 2 500 migrants dans ses cafés en France

De Paul Le Réactionnaire, Blogueur et Youtubeur politique
. Economie
28 juin 2017
36 Vues
Paul le Réactionnaire blogueur « société »
Paul Le Réactionnaire
Blogueur et Youtubeur politique

En janvier, suite à l’élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis et à son décret nommé par la presse le « Muslim-Ban », deux grandes compagnies américaines : Starbucks et Airbnb ont décidé de réagir. Alors que l’une offrira 10 000 emplois aux migrants aux Etats-Unis et 2500 en Europe, l’autre offrira des logements aux réfugiés sans en préciser le nombre. Par ailleurs, d’autres grandes firmes américaines comme Tesla, Uber, JPMorgan ou encore Lyft cherchent des moyens pour aider les migrants. La compagnie General Motors a déjà offert un chèque de 1 million de dollars à une association américaine s’occupant des migrants.

Il  faut en être conscient : le phénomène migratoire et l’afflux massif de réfugiés en Amérique du nord et en Europe est un problème politique majeur et deviendra plus criant à l’avenir. De nombreuses études démontrent que d’ici à la fin du siècle entre 1 milliard et 1,5 milliards de personnes se seront installées ailleurs. Les raisons peuvent être diverses : économique, la guerre, la famine, la maladie… Il ne s’agit donc pas d’un épiphénomène mais d’un phénomène global. Chez nous, aux migrations intra-européennes qui ont toujours existées vont s’ajouter et s’ajoute déjà l’afflux massif de réfugiés venant d’Afrique, du Moyen-Orient ou d’Asie.

Toutefois, alors que nous ne sommes qu’au début de l’ère de l’exode massif, les pays occidentaux montrent déjà leurs limites. Que ce soit en Europe ou en Amérique du Nord le chômage explose. En France, dans nos territoires périphériques, en campagne ou en banlieue, 50% des jeunes de moins de 25 ans sont au chômage. Il faut pourtant intégrer les immigrés puisque nous les accueillons. Il est évident, mais il faut bien sûr insister sur ce point, que l’on ne peut accueillir des migrants sans leur donner des conditions de vie adéquate. Et un travail est l’une de ces conditions.

Comment fait-on politiquement pour intégrer les migrants et résorber le chômage dans le même temps ? Les allemands ont trouvé une solution : les petits boulots à quelques centimes de l’heure. C’est de l’esclavagisme moderne. Aujourd’hui, Starbucks en propose une autre : employer des migrants en lieu et place des autochtones avec des salaires adéquats. Il ne s’agit ni plus ni moins que de préférence étrangère. Mais une préférence étrangère privée et non pas étatique, le politique ne pouvant influer l’embauche dans le privé.

La question urgente soulevée par ces grandes compagnies américaines est celle de l’intégration des migrants dans l’économie locale. Notons, qu’il n’est guère possible de s’indigner du coût de l’immigration et en même temps de s’indigner de l’embauche d’un migrant. En effet, un migrant qui travaille est un migrant qui paiera des impôts et donc qui ne coutera plus à la société. Puisque l’indignation ne peut être double nous arrivons à un paradoxe qui prouve la limite du système économique et social actuel. Pour le résoudre il n’est d’autre choix que d’avoir une gouvernance économique mondiale qui impliquerait l’adoption des mêmes règles économiques et sociales partout dans le monde. Dès la décennie 1850, Le Play et René de la Tours du Pin avaient déjà soulevé ces difficultés. Pour eux, la lutte contre la pauvreté ne pouvait être qu’une lutte contre la libre concurrence. Leur raisonnement était que face aux salaires plus faibles à l’est de l’Europe les patrons finiraient par déménager l’usine à l’est et les ouvriers français déjà pauvres seraient écrasés par cette injuste concurrence. Ainsi, pour avoir un libéralisme efficace il est impératif d’établir des règles sociales et économiques en tout point du globe. Mais le libéralisme pipé a vaincu et la sombre prédiction de ces deux génies (auquel il faut ajouter de Mun qui était plus dans l’action caritative), oubliés de nos jours, se réalise aujourd’hui.

L’intégration des immigrés dans notre économie est un enjeu majeur et peu de solutions peuvent être trouvées. Il faut cependant défendre la préférence nationale à l’emploi. Il est intolérable qu’un pays comme le nôtre connaisse un chômage aussi important. Si l’on veut pouvoir embaucher l’ensemble des migrants et l’ensemble des européens il faut politiquement interdire les délocalisations, inscrire sur l’emballage tout produit fabriqué par les enfants, noter la quantité de pesticides utilisée pour la culture des fruits et légumes venant d’outre Méditerranée… En un mot la seule solution possible est la ré-industrialisation de l’Europe. Sans cela les tensions sociales risquent d’être très violentes à l’avenir.

Si vous aimez mes écrits, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/Paullereactionnaireofficiel/?ref=aymt_homepage_panel

Et Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCLJ9WtC9PoiwvVzpzyTcrrA

Et si vous le souhaitez-vous pouvez me soutenir sur Tipeee : https://www.tipeee.com/paul-le-reactionnaire

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
      Dr Thierry Michaud-Nérard, Pédopsychiatre
      Partager sur Facebook Twitter Google + Les politiciens UMPS de tous bords depuis Mitterrand-Chirac-Hollande ont mis En Marche la ma...
      Les moutons enragés, Blogueurs lesmoutonsenrages.fr/
      Partager sur Facebook Twitter Google + Ça ! c’est pas bon pour le gouvernement, comment va-t-il assurer ses fonctions régaliennes s...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer