• ads
rsi 4

Un artisan : « Le RSI me prend la moitié de ce que je gagne pour m’assurer une protection minable »

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Economie
4 juillet 2017
60 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Vous qui me lisez chaque jour si nombreux connaissez mes sujets de prédilections, ils sont souvent liés à la France, à l’immigration, à l’assistanat, à la justice, à la sécurité, à la place de la nation dans le monde etc.etc. au régalien en somme. Je pense que sans ça une nation ne peut faire corps en son propre sein. Les fondements culturels et cultuels sont aussi des ciments qui font le pays dans lequel nous vivons. Sans l’existence de ces piliers et bien l’édifice s’effondre tout simplement. J’y attache par conséquent énormément d’importance, parfois jusqu’au rabâchage mais vous savez comment cela se passe, une vérité doit être martelé tout le temps et toujours, surtout dans une époque troublée comme celle dans laquelle nous vivons.

Seulement il faut aussi mettre en lumière l’aspect économique, sans tomber dans ce qu’on appelle l’économisme, car malgré tout l’argent est le béaba de toute politique qui se respecte. Et je constate que visiblement cela passe au-dessus de nos élites cosmopolites aujourd’hui macronistes de surcroît. La campagne présidentielle était d’une faiblesse sans nom, mais elle a permis à M. Macron d’éviter ce dont il est incapable d’expliquer et ce qu’il ne connait pas tout simplement.

Je vais prendre le cas classique du RSI, cette pompe à fric pour l’Etat. Un petit rappel le RSI est la fusion d’anciennes caisses de régimes liées aux régimes des indépendants, des entrepreneurs etc. Avant la réforme de 2007 du RSI regroupant toutes ces caisses, un artisan par exemple payait sa côte part à l’Organic, la Canam et d’autres organismes dont je me rappelle plus le nom. On a voulu simplifier, en réalité on a augmenté les cotisations puisque plusieurs cotisations regroupées en une fait une somme plus importante, aujourd’hui près de la moitié d’un chiffre d’affaire.

Forcément tout le monde gueule et à juste titre, je félicite les lobbys qui ont porté cette supplique auprès des pouvoirs publics. Mais comme toujours ceux qui nous gouvernent ou étaient amenés à le faire n’ont toujours pas compris quel était le nœud de ce problème. On a eu les démagogues de droite comme de gauche, dont Macron qui démontre son extrême nullité en matière économique, je me demande d’ailleurs comment cet homme a-t-il pu être banquier ou ministre de l’économie. Je suis persuadé qu’il y avait quelque chose de fictif là-dedans. Mais passons, Macron parle de supprimer le RSI, ça fait plaisir à ceux qui le paient grassement, simplement on est en France, on doit le remplacer par quelque chose d’autres puisque le RSI finance non pas que les artisans, ou les indépendants mais l’ensemble de la protection sociale nationale. N’oubliez pas que nous mettons au milieu de la table l’ensemble des cotisations des Français qui bossent pour le redistribuer soit en retraite, soit en maladie, soit à ceux qui sont des professionnels du non-travail. Par conséquent si ce n’est pas le RSI c’est le système général, celui de l’ensemble des salariés et là le coup de bâton sera rude, plus que jamais, puisqu’on passerait à une ponction de 80% d’un chiffre d’affaire.

Parfois on me dit, « ouais tu critiques mais tu proposes pas de solution », celle-ci est simple, elle demande de la jugeotte et de la connaissance du monde de l’entreprise, du fonctionnement de la solidarité, de ne point être auto-centré administration, vous voulez diminuer le RSI ou les cotisations générales et bien on abandonne l’assistanat des professionnels de ceux qui veulent vivre de votre travail. Vous payez 50% de RSI pour permettre à des millions de gens ne voulant pas se lever le matin pour aller bosser. Il s’agit de 700 milliards d’€ d’argent public, de votre argent allant dans la poche de parasites. Que croyez-vous ? Lorsque votre voisin touche le RSA c’est vous qui le payez, lorsqu’il touche des allocations pour ses 3 ou 4 enfants c’est votre RSI qui les paie, lorsque l’APL règle les ¾ de son loyer c’est votre RSI qui le paie, lorsqu’il est opéré à l’œil car titulaire du CMU c’est encore votre RSI qui le paie, et des exemples j’en ai des pages à écrire. Evidemment je n’inclue pas nos nationaux, les vrais pas ceux que l’administration a naturalisé, brisés par le handicap ou la réelle maladie.

Bon Dieu sortons de ça, finançons notre propre protection, même si une partie de celle-ci doit-être privée, elle vous coûtera moins chère et vous en serez gagnant.

Il s’agit là d’un rêve puisque visiblement personne parmi nos élites éclairées n’y a pensé, beaucoup par imbécilité et méconnaissance des flux d’argents mais aussi par manque de courage. Je peux vous dire que tant que rien ne sera fait dans ce domaine, rien ne changera, c’est illusoire d’affirmer le contraire. Mais comme rien ne changera….

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Bravo Paris désigné pays organisateur des Jeux Olympiques de 2024, Paris a gagné par forfait...
      Marie-christine De La Vega, blogueuse
      Partager sur Facebook Twitter Google + J’imagine Mélenchon (le rat des villes et le rat des champs), qui défend ainsi un régime tot...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer