• ads
le-president-algerien-abdelazi

Colonisation : le président algérien Bouteflika exige des excuses de la France, Macron les lui fera

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Internationale
6 juillet 2017
179 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Je ne parle pas souvent de l’époque coloniale algérienne, ou plutôt je laisse notre ami Manuel Gomez le faire à ma place, il est bien plus connaisseur de la question que je ne le suis mais comme nous avons doit à une nouvelle demande de repentance de Monsieur Bouteflika je vais m’y coller et espère rédiger quelque chose d’assez concret.

Monsieur Macron lors de sa campagne présidentielle a cherché à capté un électorat particulier de gauche -qu’il n’avait pas à ses débuts- toujours plus important qu’est celui de l’immigration algérienne installée en France ou comme les appelles les belles âmes de la bien-pensance des « Français de 2ème génération ». Il s’ait qu’ils sont globalement plus de 5 millions, on ne connait pas les chiffres exacts étant donné que les statistiques ethniques sont interdites sur notre territoire. En tout cas pour être trivial ça représente un paquet de voix. Il pense ces gens sensibles à la colonisation, il n’a pas totalement tort mais les sujets sociaux liés à l’assistanat leurs parlent bien plus mais passons. Rappelez-vous, nous avons un Macron faisant un bref passage en Algérie, évidemment reçu en grandes pompes par les officiels locaux, et cette fameuse phrase de crime contre l’humanité Française contre l’Algérie. Il a eu son petit coup politique qui a retentit favorablement et en Algérie et auprès de la communauté algérienne en France. Ses paroles ont ainsi ouvert une brèche celle d’une nouvelle repentance qui doit se transformer en excuses officielles qui je le reconnaît n’ont jamais été faites et à raison pas même par Hollande, qui par peur ménageait la chèvre et le chou.

Je comprends politiquement les propos de Monsieur Bouteflika, il est un incapable à moitié mourant, il doit décharger son irresponsabilité sur son meilleur ennemi la France, il contente ainsi comme depuis 20 ans son opinion publique.

Ce que bien-sûr je ne comprendrai pas ce seront les futures excuses du locataire de l’Elysée.

Je vais faire un petit cours d’histoire très très succinct, en 1830 pour des raisons géopolitiques mais aussi de puissance hexagonale Louis Philippe met le cap sur le nord de l’Afrique qui n’est pas encore l’Algérie, celle-ci étant une création Française. Cette terre est envahie par les turcs, d’ailleurs je précise que l’Algérien de base n’existe pas puisque c’est une terre de colonisation depuis les romains, elle est instable et était dénué de tout, il n’y avait pas grand-chose sauf à être un amoureux du sable et des cailloux sans valeurs. La population indigène compte environ 2 millions d’habitants. Projetons-nous 132 ans après, cette même population compte 9 millions d’habitants soit 4,5 fois plus et a accès à tous les services publics que compte l’hexagone, l’Algérie est développée comme jamais dans sa propre histoire sur un territoire 5 ou 6 fois plus que la France. Routes, hôpitaux, écoles, ponts, chemins de fer etc. ont été construits. Des villes magnifiques dont Alger et Oran ont été érigées et cela sur le modèle Français et Haussmannien. En partant après que les locaux nous aient déclaré la guerre, puis gentiment tués des nôtres, la France a laissé toutes ces infrastructures et les maisons en l’état au détriment de Français qui en étaient propriétaires. Au contraire des anglois qui en Inde allaient jusqu’à récupérer les rails des chemins de fer arguant qu’il s’agissait de propriétés de la reine. Et pour couronner le tout la France par ses géologues a trouvé des faramineux gisements de gaz et de pétrole qui aujourd’hui encore fait de l’Algérie un membre influent des producteurs d’hydrocarbures, et permet des équilibres budgétaires.

Sans compter que nous recevons depuis 1962, date de l’indépendance qu’ils ont voulu par le guerre, des centaines de milliers d’Algériens par an qui entre nous n’apportent rien, ou devra-je dire coûtent à la collectivité des dizaines de milliards d’€/an en sociale, sans oublier la rapine, les meurtres, et tout ce dont ces gens sont capables.

Et bien je vais vous dire très simplement cher Monsieur Bouteflika, ALLEZ VOUS FAIRE FOUTRE.

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
      Serge Federbush, Blogueur http://www.delanopolis.fr/
      Partager sur Facebook Twitter Google + Très intéressantes révélations dans Capital de ce jour : le Contrôleur financier du ministèr...
      Eric Baumgartner Chef d'entreprise,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Il existe plusieurs méthodes pour dresser le bilan de l’action d’un gouvernement, et celle q...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer