• ads
macron éolienne

Et pourquoi ne pas supprimer le diesel pour combattre le terrorisme tant qu’on y est M. Macron ?

De Franck Boizard, Blogueur http://fboizard.blogspot.fr/
. Politique
10 juillet 2017
46 Vues
Franck Boizard Blogueur http://fboizard.blogspot.fr/
Franck Boizard
Blogueur http://fboizard.blogspot.fr/

Au G20, Emmanuel Macron a déclaré : « On ne peut pas lutter contre le terrorisme sans action résolue contre le réchauffement climatique ». D’où le titre, ironique, de ce billet.

Si c’est ça, « la pensée complexe » de Jupiter, il vaut mieux effectivement qu’on se passe de conférence de presse du 14 juillet.

Ce n’est pas de la pensée complexe, c’est de la pensée tarée. On comprend bien le raisonnement à deux balles, qui n’a rien de complexe : réchauffement climatique = déplacements de populations = troubles sociaux = terrorisme.

Sauf qu’il est complètement faux : les parents de Mohammed Merah n’ont pas immigré en France à cause du réchauffement climatique et les islamistes ne tuent pas au nom de revendications socio-économiques mais au nom de l’islam.

La cartographie du terrorisme islamique ne correspond absolument pas aux zones de réchauffement, mais aux zones où il y a … des musulmans.

Le macronide nous sert une énième resucée de ce mensonge que le terrorisme islamique aurait exclusivement, ou principalement, des causes économico-sociales.

Macron fait un superbe non sequitur : il n’y a aucune logique qui mène du réchauffement climatique au terrorisme islamique. Tous les malheureux ne deviennent pas des terroristes musulmans et tous les terroristes musulmans ne sont pas des malheureux. En revanche, l’islam comporte des prescriptions d’une extrême violence et tous les terroristes musulmans s’en revendiquent.

Marine Le Pen a évidemment du bon sens  quand elle dit : « Emmanuel Macron ne voit pas de rapport entre islam et islamisme, en revanche, il voit un rapport entre climat et terrorisme ».

D’ailleurs, même si le raisonnement de Macron était juste, le discours resterait absurde : en effet, la lutte contre le réchauffement climatique ne serait une solution qu’à long terme, il ne serait pas permis pour autant de faire abstraction du court-terme.

Bien sûr, tout le monde a compris le fond de cette tartuferie : la continuation de la politique de l’autruche face à l’islam. Macron part dans des considérations lointaines pour ne pas affronter le présent.

Dernier commentaire : bien évidemment, Macron a des défenseurs, qui prennent les autres pour des débiles, alors qu’ils nous sortent des absurdités par idéologie, et ne pas adhérer sans barguigner à leurs pseudo-évidences fait de vous un crétin. C’est assez marrant et inquiétant.

La pensée Macron est bien adaptée à cette population des demi-intellectuels, ceux qui se croient intelligents parce qu’ils savent manier des mots ronflants mais qui sont cons comme des balais parce qu’ils ont perdu tout bon sens.

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
      Dr Thierry Michaud-Nérard, Pédopsychiatre
      Partager sur Facebook Twitter Google + La première de toutes les puissances des milliardaires qui mènent le monde est le mensonge e...
      Margot,
      Partager sur Facebook Twitter Google + « Francoise Nyssen (Ministre de la Culture, si, si, j’ai vérifié car le nom ne me disait rie...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer