• ads
députés en marche

Les Députés En Marche ont promis de supprimer des frais de mandat de 6000€/mois, ils ont menti, ils gardent l’argent

De Paul Le Réactionnaire, Blogueur et Youtubeur politique
. Politique
18 juillet 2017
44 Vues
Paul le Réactionnaire blogueur « société »
Paul Le Réactionnaire
Blogueur et Youtubeur politique

La moralisation de la vie publique oui, mais attention touchez pas à mon fric ! Voilà le mot d’ordre général sur les bancs de l’assemblée.

L’une des promesses phares du candidat Macron et plus tard de tous ceux qui se sont présentés aux législatives sous l’étiquette LREM était la moralisation de la vie publique. La politique, de plus en plus boudée par les citoyens, se devait de subir un bon lifting pour devenir plus lisse, plus pure. Nous connaissons une partie de la suite : plusieurs ministres ont dû démissionner dont un proche du nouveau président. Nous aurions pu croire alors que les vieilles combines politiques n’étaient que pratiques anciennes.

Les français ont caressé ce rêve que trop peu de temps. Peu de temps en effet car les députés du mouvement ayant porté Macron au pouvoir veillent à leurs intérêts financiers et électoraux.

La loi de moralisation prévoyait la disparition de la réserve parlementaire. Vous savez cette réserve de 6000€ non imposable, non contrôle, et donc au seul soin du député. Cette réserve parfois appelé « enveloppe de clientèle » sert le plus souvent à financer des associations proches du député. Rien d’illégal là-dedans mais moralement contestable. Certains se sont payé leur permanence parlementaire avec cette réserve, d’autres une maison. Pratique légale mais creusant le fossé entre le peuple et ses élus.

Alors, puisque cette réserve est controversée dans l’opinion Macron avait promis sa suppression. A la place un système de remboursement des frais sur facture était prévu. Mais les députés de la majorité y sont opposés (sous pression de leur chef de groupe Richard Ferrand). Ils refusent la suppression de la réserve parlementaire et un contrôle systématique. A l’inverse ils souhaitent la garder avec un système de contrôle aléatoire à posteriori (sans possibilité donc d’avoir une quelconque pénalité en d’autres termes).

Vidé de sa substance, le projet de moralisation de la vie publique va finir par être enterré. Les jeunes députés n’auront pas tardé à entrer dans le moule de la vieille politique…

Si vous aimez mes écrits, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/Paullereactionnaireofficiel/?ref=aymt_homepage_panel

Sur Twitter : https://twitter.com/paullereactionn

Sur Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCLJ9WtC9PoiwvVzpzyTcrrA

 

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Marc Rameaux Essayiste, http://le-troisieme-homme.blogspot.fr/
      Partager sur Facebook Twitter Google + Par ce titre, il ne s’agit pas de dénier tout talent à l’homme qui vient de se faire élire p...
      Paul Fortune, paulfortune1975.wordpress.com/
      Partager sur Facebook Twitter Google + La catastrophe s’est déroulée comme prévue, avec la force d’un châtiment biblique. Le cyclon...
      Le Nonce Blogueur lenonce.org,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Dans cette vente perpétuelle du produit Macron par nos merdiques médias, voilà que sort le l...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer