• ads
taxe macron

Et encore une nouvelle taxe Macron: il y aura dorénavant des péages sur les routes nationales

De Paul Le Réactionnaire, Blogueur et Youtubeur politique
. Politique
19 juillet 2017
102 Vues
Paul le Réactionnaire blogueur « société »
Paul Le Réactionnaire
Blogueur et Youtubeur politique

Les caisses de l’état sont vides. Ce n’est une nouvelle pour personne. Il est temps de faire des économies. Mais comment ? On coupe dans le budget de l’armée, de la recherche etc mais ce n’est pas suffisant. On nous avait promis la disparition de la réserve parlementaire, la suppression des frais de représentation de mandat mais les députés de la majorité le refusent. Des économies oui mais touchez pas à nos sous !

Alors, puisqu’il faut tout de même que l’argent entre dans les caisses on imagine de nouvelles taxes déguisées. La premiére est l’augmentation du prix du diesel. Alors certes il y aura une prime pour le changement de véhicule mais au dire même de notre ministre de l’écologie elle ne sera pas suffisante pour de nombreux foyers. Il invite les français à acheter d’occasion.

La seconde est de faire payer aux camions de transport de marchandise les routes nationales. L’un des objectifs affiché par le gouvernement est de réduire le trafic routier sur ces routes. De très nombreuses petites communes sont en effet étouffées par ce trafic.

Que l’on soit favorable ou non à la mise en place de péage sur les nationales, il est impératif de soulever le point qu’une nouvelle taxe doit s’accompagner de l’aménagement du territoire. Si le gouvernement souhaite donc faire payer les camions il faudra élargir les nationales. Il faudra donc préempter une partie des champs autours de ces routes. Il faut aussi penser à la dévaluation immobilière de nombreux biens immobiliers adjacents aux nationales.

En France, et notre gouvernement le démontre, on pense « taxe » avant de penser aménagement ou recherche. Si l’on souhaite réellement réduire le trafic routier il faut aménager les voies ferrées et développer le ferroutage. Si l’on souhaite réduire l’impact du diesel sur l’environnement il est impératif de développer l’énergie alternative pour les véhicules personnels comme le mode électrique et surtout baisser les couts de production.

Le gouvernement n’est donc pas dans la rupture comme promis. Taxons d’abord, réfléchissons ensuite !

Si vous aimez mes écrits, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/Paullereactionnaireofficiel/?ref=aymt_homepage_panel

Sur Twitter : https://twitter.com/paullereactionn

Sur Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCLJ9WtC9PoiwvVzpzyTcrrA

 

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
      Serge Federbush, Blogueur http://www.delanopolis.fr/
      Partager sur Facebook Twitter Google + Très intéressantes révélations dans Capital de ce jour : le Contrôleur financier du ministèr...
      Eric Baumgartner Chef d'entreprise,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Il existe plusieurs méthodes pour dresser le bilan de l’action d’un gouvernement, et celle q...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer