• ads
ENFANT oublié

Un enfant de 7 ans oublié à l’école par ses parents partis en Afrique

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Société
7 septembre 2017
28 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Je n’écris pas souvent sur ce qu’on appelle les faits-divers mais parfois ceux-ci sont symptomatiques de ce qu’est la nouvelle société Française. Un conglomérat de gens habitant sur un sol, n’ayant ni responsabilité, ni conscience, ni volonté de s’insérer dans un projet national. Ils vivent et ils jouissent du consumérisme et ça leur suffit. Transmettre des valeurs, un savoir, éduquer des enfants de ça les « nouveaux Français » s’en fichent, de toute façon l’Etat s’en chargera comme ils disent.

Je vais faire le parallèle avec cette histoire relatée par « La Dépêche du Midi » où des parents divorcés ont oublié leur enfant à l’école, la mère étant en Tunisie, le père au Togo. Ce dernier qui en avait la garde se justifiait par je cite le « sérieux manque de communication » entre les parents séparés, heureusement tout est bien qui finis bien, le père dans sa grande mansuétude « a promis aux policiers de mieux s’occuper de son fils ».

Mais où sommes-nous ? Pas chez les fous, sûrement pas, mais dans une famille actuelle tout simplement. Les enseignements de nos pères, nos mères, de nos grands-parents, de leurs ainés, tout ça a foutu le camp, aujourd’hui c’est pas que le germe de la connerie dont il est question, même si faut le dire nous vivons dans une époque où ceux qui peuplent ce pays sont de plus en plus abrutis, je le dis vraiment sans détour, non c’est aussi et peut-être même surtout la diffusion des idées tendant à détruire les fondements nationaux.

En abandonnant la morale et le culte Français, ceux que l’on inculque de tout temps au profit d’une fausse modernité, de la religion de la laïcité, des philosophies progressistes, de l’individu tout puissant. Notre société dérive dangereusement vers l’opposé de ce qu’a toujours été la France, de sa vision séculaire, qui fait qu’elle a été grande, en rentrant de pleins pieds vers le mauvais de ce qu’apporte l’occident et sa démocratie pervertie. Je ne vais pas dire c’était mieux avant, même si forcément ça l’était, mais plutôt que nous rentrons dans l’époque du pire, j’ai l’impression que nous n’en sortirons plus.

SOURCE LA DEPECHE DU MIDI

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
      Serge Federbush, Blogueur http://www.delanopolis.fr/
      Partager sur Facebook Twitter Google + Très intéressantes révélations dans Capital de ce jour : le Contrôleur financier du ministèr...
      Eric Baumgartner Chef d'entreprise,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Il existe plusieurs méthodes pour dresser le bilan de l’action d’un gouvernement, et celle q...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer