• ads
napoléon

Macron se compare deux fois à Napoléon. C’est donc prouvé: le président est un prétentieux petit c..!

De Le Nonce Blogueur lenonce.org,
. Politique
14 septembre 2017
43 Vues
Le Nonce Blogueur lenonce.org
Le Nonce Blogueur lenonce.org

Dans cette vente perpétuelle du produit Macron par nos merdiques médias, voilà que sort le livre de Patrick Besson, écrit pendant la campagne. Et je lis ceci dans un article de BFMacronTV, intitulé:  » Quand Macron se compare (deux fois) à Napoléon « .

« Philippe Besson fait remarquer au Président l’endogamie qui se dégage de son entourage: autour d’Emmanuel Macron, beaucoup de jeunes actifs, fraîchement diplômés ou exerçant souvent des professions intellectuelles. La réponse ne se fait pas attendre: Il y a beaucoup de jeunes, oui, et de diplômés, oui. J’assume. Les maréchaux d’Empire (qui entouraient Napoléon) étaient jeunes et ce n’étaient pas des paysans, ils avaient fait l’école de guerre. »

Féru d’histoire napoléonienne, ce n’est pas le souvenir que j’avais de ceux-ci. J’ai donc fait une rapide (et non exhaustive) recherche sur wikipédia. Voilà les premiers résultats:

  • Murat: dernier des onze enfants d’un couple d’aubergistes
  • Ney: fils d’un artisan tonnelier
  • Lannes (le plus grand!): fils d’un colporteur, ou cultivateur, selon les sources
  • Augereau: fils d’un domestique devenu maçon
  • Masséna: orphelin d’un commerçant, il est mousse pendant 14 ans dans la marine marchande

Pour ceux qui étaient déjà dans l’armée, ils ne pouvaient, en tant que roturier, dépasser le grade d’adjudant. Et il n’y avait pas plus d’école de guerre que de beurre en branche, pour la simple raison que celle-ci, d’abord appelée École supérieure de guerre, fût fondée en 1873. Certains étaient nobles, comme Kellerman, mais tous ont été élevés au grade de Maréchal pour leur bravoure au combat. Oh Manu, au cours de quel combat t’es-tu distingué?

Et il n’y a qu’un seul Napoléon, et nulle comparaison possible avec cet homoncule zézéyant…

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Bulletin de réinformation,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Le gouvernement Macron a trouvé une nouvelle idée pour faire progresser le Grand remplacemen...
      Marie-christine De La Vega, blogueuse
      Partager sur Facebook Twitter Google + La France c’est 36 680 communes, plus de 600 000 élus, 5,5 millions de fonctionnaires 577 dé...
      Marie-christine De La Vega, blogueuse
      Partager sur Facebook Twitter Google + Les dirigeants français véreux pillent leur pays. Le Gouvernement actuel a une façon de se m...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer