• ads
boulaner

Ariège : 4 boulangers condamnés ce vendredi à 4000€ d’amendes parce qu’ils ouvraient tous les jours

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Economie
25 septembre 2017
201 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

La France de 2017 c’est un peu le monde à l’envers, on y applique des règles et des mesures que personne au monde ne souhaite voir chez soi. Baisse du temps de travail, cotisation patronale et salariale à des niveaux vertigineux, administration quasi-stalinienne, rétribution plus importante lorsque vous êtes chez vous que lorsque vous travaillez, syndicats bloquant tout projet d’amélioration de notre modèle économique, code du travail plus épais que l’ensemble des encyclopédies Larousse réunis etc.

On se demande après pourquoi notre pays souffre d’un chômage de masse. Mais nous n’en sortirons jamais si nous continuons dans cette voie totalement absurde.

Je prends l’exemple qui vient d’arriver ce matin et dont les journaux commencent à parler. 4 boulangers ont été condamnés à de lourdes amendes car ils ont eu l’outrecuidance d’ouvrir tous les jours. Quel mal ont-ils fait là ?

Cette décision en plus de l’amende fera qu’ils auront un manque à gagne d’environ 50 000€ par an, l’Etat d’ailleurs sur le coup est très bête car ces 4 boulangers ne paieront pas d’impôts sur ce manque à gagner, puisqu’ils ne travailleront plus.

Pourtant l’Etat n’est pas si dur vis-à-vis des personnes qui elles ne veulent pas travailler. Ainsi, nous rétribuons pour tous ceux qui veulent faire du non travail un modèle de vie grâce aux « RSA, Aide à la mobilité pour la reprise d’emploi, Aide différentielle de reclassement, Aide financière pour la fourniture de l’électricité, Aide financière pour la fourniture du gaz, Allocation de garde d’enfant à domicile, Allocations mères isolées, Allocation de logement à caractère familial (ALF), Allocation de logement à caractère social (ALS), Allocation de rentrée scolaire, Allocation de soutien familial, Allocation journalière de présence parentale, Allocation personnalisée à l’autonomie (APA), Complément familial, Coupon sport, Fourniture de l’eau, Prime de retour à l’emploi etc. etc. etc. .

Et tout cela sans aucun examen, ainsi vous pouvez toucher le RSA et l’ensemble des prestations citées sans jamais avoir été contrôlé. Forcément cela n’incite pas nos 3 millions et demi de chômeurs à reprendre une activité professionnelle, ni nos entreprises à embaucher. Un cercle infernal qui finira par mettre notre pays en cessation de paiement, puisque 250 000 français diplômés ou avec des capitaux quittent chaque année la France, remplacés par 250 000 primo-arrivants dont l’unique but est de vivre des revenus d’assistance.

 SOURCE 20 MINUTES

  • Commentaires

    Commentaires