• ads
macron turquie

M. Macron contrairement à ce que vous voulez, l’Europe c’est la France, l’Allemagne mais également la Russie et surtout pas la Turquie !

De Manuel Gomez, Journaliste, Ecrivain
. Politique
25 septembre 2017
20 Vues
Manuel Gomez Journaliste, Ecrivain
Manuel Gomez
Journaliste, Ecrivain

Mardi 26 septembre, le président de la république, Emmanuel Macron, dévoilera l’ensemble de ses propositions pour (tenter) de réformer l’Europe.

Il  aura attendu, pour cette importante démonstration, qu’Angéla Merkel ait été réélue comme chancelière de l’Allemagne.

Emmanuel Macron semble découvrir cette Union Européenne (c’est vrai qu’il est bien jeune) qui, si comme il l’affirme « la  France est impossible à réformer », il se rendra vite compte que l’Union Européenne est encore bien plus difficile à réformer.

L’Europe, M. le président, ce n’est pas du tout récent.

En 1911, Joseph Caillaux, président du Conseil, prévoyait qu’il arriverait le temps où l’Allemagne et la France seraient alliées pour un meilleur avenir de l’Europe.

Il prévoyait, déjà, que l’Angleterre ne ferait jamais partie de l’Europe et souhaitait que la France, alors l’une des premières nations du monde, s’unisse à l’Allemagne, autre grande puissance industrielle, et rallient à cette association quelques autres nations européennes, notamment la Russie.

Joseph Caillaux l’affirmait : l’Angleterre ne verrait jamais d’un bon œil un rapprochement européen hors ses propres intérêts et il a maintenu cette opinion jusqu’au bout.

N’a-t-il pas eu raison ? (Exemple le « Brexit »).

Il n’envisageait l’avenir de l’Europe que sous la forme confédérale d’états souverains.

Il précisait son sentiment national mais faisait de la qualité de la relation franco-allemande le pivot de la future Europe des Nations.

La seule voie rationnelle, pour lui, était un rapprochement avec l’Allemagne et la Russie : une Europe de Brest à Vladivostok.

(Consulter mon dernier livre : « Joseph CAILLAUX le visionnaire », dernière édition, paru sur AMAZON)

De Gaulle, que je n’apprécie pas particulièrement, avait également vu juste lors de sa conférence de presse du 29 mars 1949 : « Moi, je dis qu’il faut faire l’Europe avec pour base un accord entre la France et l’Allemagne. Une fois l’Europe faite sur ces bases alors on pourra essayer, une bonne fois pour toutes, de faire l’Europe tout entière avec la Russie aussi, dût-elle changer de régime (à l’époque il s’agissait de l’URSS stalinienne). Voilà le programme de vrais européens, voilà le mien. »

Le but principal de ces deux hommes, si clairvoyants sur l’Europe, était de briser le rêve de l’Amérique de dominer le monde et de s’opposer à l’Angleterre « qui fera toujours tout pour torpiller l’Europe ».

Aussi bien pour Joseph Caillaux que pour Charles De Gaulle, faire rentrer la Turquie d’ans l’Europe serait une erreur fatale.

Ces deux hommes, à un demi-siècle d’intervalle, ont eu le même programme, la même volonté, la même pensée, sur le devenir de l’Europe des Nations, avant le déclin annoncé du monde occidental.

Tous deux n’ont été ni écouté, ni entendu, et la Russie est toujours considérée comme l’ennemie de l’Europe, l’ennemie des USA, alors que sa participation à l’Europe, après la disparition du communisme, aurait mis fin à toutes les guerres froides, y compris celle que nous vivons actuellement.

 

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Margot,
      Partager sur Facebook Twitter Google + « Francoise Nyssen (Ministre de la Culture, si, si, j’ai vérifié car le nom ne me disait rie...
      Nanouche, blogueuse
      Partager sur Facebook Twitter Google + Mais pas pour tout le monde ! Comme chacun le sait, l’argent pousse sur les arbres, il suffi...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Chaque jour que Dieu fait, nous sommes bassinés par la dette budgétaire française. Chaque jo...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer