• ads
Macron brade

Le TGV va devenir allemand après le rachat d’Alsthom par Siemens. Encore une société Française devenue étrangère

De Les moutons enragés, Blogueurs lesmoutonsenrages.fr/
. Economie
28 septembre 2017
27 Vues
Les moutons enragés Blogueurs lesmoutonsenrages.fr/
Les moutons enragés
Blogueurs lesmoutonsenrages.fr/

Un fleuron de plus qui part à l’étranger ? Après la vente d’Alstom à Général Motor par le locataire de l’Élysée, le dépeçage continue avec la branche restante..

Le français Alstom et l’allemand Siemens vont fusionner « entre égaux » leurs activités ferroviaires, une alliance économique pour contrer le géant chinois CRRC, mais aussi politique, discutée entre l’Elysée et la chancellerie.

Cette alliance va donner naissance à « Siemens Alstom »

, numéro deux mondial – en volume – pour le matériel ferroviaire roulant et au numéro un pour la signalisation. Le TGV deviendra donc franco-allemand dans un premier temps, mais l’accord prévoit que Siemens pourra monter au-delà de 50,5% du capital au bout de quatre ans.

Le consortium allemand apportera ses activités ferroviaires et recevra en échange la moitié du capital d’Alstom. Le nouveau groupe sera coté à la Bourse de Paris et son siège sera basé en région parisienne, selon un communiqué commun d’Alstom et Siemens publié mardi soir, à l’issue des conseils d’administration et de surveillance des deux groupes.

L’actuel PDG d’Alstom, Henri Poupart-Lafarge, restera à la tête du nouveau groupe, dont le conseil d’administration sera composé de 6 administrateurs désignés par Siemens, 4 administrateurs indépendants et le PDG.

L’Etat français, en revanche, n’y siègera pas. Il est actuellement actionnaire d’Alstom via des actions prêtées par Bouygues et, dans ce communiqué, « confirme mettre fin au prêt de titres (…) et n’exercera pas les options d’achat ».

Bercy a indiqué que « le gouvernement français soutient ce rapprochement », et le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, « se réjouit de l’intérêt de cette opération tant du point de vue industriel qu’en termes de préservation de l’emploi.

La perte du contrôle d’un fleuron de l’industrie française suscite en effet des craintes, relayées par les syndicats.

« Les garanties, c’est vite changé », a réagi auprès de l’AFP Daniel Dreger, de la CGT (deuxième syndicat chez Alstom).

SOURCE FINANCE ORANGE

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Jonathan Sturel, jonathan-sturel.blogspot.fr
      Partager sur Facebook Twitter Google + Le président Emmanuel Macron a chargé l’animateur de télévision Stéphane Bern de mener une r...
      Jack Chevalier, Directeur de la com
      Partager sur Facebook Twitter Google + RÉVOLTANT ! S’il vous plait, lisez ceci, ça vous prendra 2 minutes maximum ! On croit ...
      Dreuz Blog d'opinion dreuz.info,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Dans le climat de complicité de la gauche avec l’islam, et de son hypocrisie vis-à-vis de la...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer