• ads
les-symboles-la-france-en-creve-1

Tous ces symboles de la gauche dont la France crève

De Christian Balboa, je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr
. Politique
2 octobre 2017
22 Vues
Je suis stupide j'ai voté Hollande je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr
Christian Balboa
je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr

Ils font pitié ces ministres de Macron, issus des Républicains, et passés à l’ennemi !

Oublions Edouard Philippe, dont la proximité avec Alain Juppé, nous avait préparés à un passage à gauche. Mais, pour Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, « constructifs » passé des Républicains à l’ennemi, les choses sont bien différentes !

C’est d’abord Bruno Le Maire qui candidat à la primaire de droite, promettait de baisser drastiquement la CSG, et qui, une fois à Bercy, défend mordicus son augmentation … de 25 % !

C’est ensuite Gérald Darmanin, qui joue la pucelle effarouchée à l’idée de la victoire de Laurent Wauquiez à la présidence des Républicains, et qui, accusé d’appartenir à un « gouvernement pour les riches », compte se rattraper en taxant les signes ostentatoires de richesse, les yachts par exemple … Une pure dialectique de la gauche la plus archaïque !

En France, le pays de Pascal et de Descartes – donc celui du raisonnement et de la logique – nous sommes incapables d’avoir un débat calme et apaisé dans le domaine de la politique et des choix qu’elle doit opérer.

Le débat public est biaisé et finalement totalement stérile car il ne se (dé)construit qu’autour de symboles désuets mais omniprésents. Des symboles qui ont été imposés par trente ans de « terrorisme intellectuel » de la gauche et que la droite n’a même plus le courage de contester. Et le débat, s’arrête souvent sur la déclaration suivante :

« oui mais c’est un symbole ! On ne peut pas y toucher ! »

L’ISF ou l’hystérie anti-riches !

Il suffit de constater que le débat sur la réforme fiscale d’Emmanuel Macron se focalise désormais uniquement sur la sortie du champ de l’Impôt de solidarité sur la fortune des signes ostentatoires  de richesse : les yachts et autres chevaux de course !

Pourtant la seule question qui mériterait d’être posée est celle de la viabilité de cet impôt confiscatoire en France alors qu’il n’existe plus quasiment dans toute l’Europe. Sachant que l’Europe garantit la libre circulation des personnes et des biens, donc des capitaux, peut-on garder en France une mesure qui incite les grandes fortunes à la quitter ?

La démagogie règne en maitre et ainsi Gérald Darmanin adopte le langage imbécile économiquement de la gauche et il va taxer les yachts ! Mais savez-vous combien de contribuables vont être impliqués dans cette mesure ?

En France sont immatriculés … 34 grands voiliers et 45 yachts au sens fiscal du terme !

Le petit peuple de gauche sera ravi mais combien de ces bateaux partiront s’immatriculer à Jersey ou à Malte ?

La retraite à 60 ans

François Mitterrand portera, devant l’Histoire, l’énorme responsabilité de ce non-sens économique qu’aura été le retour du départ en retraite à 60 ans qu’il décida, démagogiquement, en 1981.

L’espérance de vie augmente de un trimestre par an ce qui depuis 1981 représente un allongement de la vie d’exactement … 9 ans !

S’accrocher comme le fait la gauche, la France insoumise, mais aussi le Front national, à ce symbole de la retraite à 60 ans, est totalement irresponsable et ne peut que faire exploser à terme tout le système de retraite par répartition.

Et bien d’autres symboles de gauche qui bloquent la modernisation de la France …

  • Les 35 heures qui pénalisent la compétitivité de nos entreprises sans résoudre le problème du chômage de masse.
  • Le refus de la sélection à l’entrée à l’Université qui précipite des centaines de milliers d’étudiants dans des filières où l’échec les attend.
  • etc …

En conclusion …

On voit l’importance de ces symboles que la gauche brandit, tels des chiffons rouges, dès qu’un gouvernement veut réellement réformer la France. Mais il y a sans doute pire ! La main-mise de la gauche sur le débat politique n’avance pas seulement par des symboles bien visibles. Elle avance aussi par le noyautage souterrain de bien des organismes publics et même privés dans lesquels elle impose sa doxa :

  • C’est l’égalitarisme forcené à l’Education nationale,
  • C’est la culture de l’excuse dans la Justice,
  • C’est la sclérose de certains syndicats encore pétris de lutte des classes,
  • C’est l’interdiction de tout débat sur l’immigration,
  • C’est la prépondérance des idées de gauche dans les médias.

On pourra lire cet autre article rapportant un édito d’Alba Ventura sur RTL « Cachez ces signes ostentatoires de richesse que nous ne saurions voir ! » qui dénonce la démagogie de Gérald Darmanin dans le domaine fiscal.

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Serge Federbush, Blogueur http://www.delanopolis.fr/
      Partager sur Facebook Twitter Google + Très intéressantes révélations dans Capital de ce jour : le Contrôleur financier du ministèr...
      Eric Baumgartner Chef d'entreprise,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Il existe plusieurs méthodes pour dresser le bilan de l’action d’un gouvernement, et celle q...
      Bulletin de réinformation,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Le Conseil d’Etat estime que, dans l’enceinte des mairies, les crèches sont prohibées par la...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer