• ads
collomb marseille

L’assassin de Marseille aurait dû être expulsé hors de France au lieu de ça il avait été relâché dans la nature

De Bulletin de réinformation,
. Société
3 octobre 2017
62 Vues
Bulletin de réinformation
Bulletin de réinformation

Dimanche, deux jeunes filles ont été poignardées à mort en pleine journée devant la gare Saint‑Charles de Marseille

Les premières informations indiquent que l’homme n’était pas un banal clochard. Si on a d’abord parlé d’un vol qui aurait mal tourné, c’est sans hésiter que l’homme s’est levé et a porté plusieurs coups de couteau à une première jeune femme au niveau des reins au cri d’Allah Akbar.

On dira sobrement que l’agresseur était connu des services de police. Il avait été arrêté à sept reprises depuis 2005 et avait donné sept fois des identités différentes. Sa dernière garde‑à‑vue remontait à moins de 24 h avant l’assassinat. Il avait alors fourni un passeport tunisien aux forces de l’ordre, ce dernier indiquant qu’il s’appelait Ahmed H et avait déclaré n’être qu’un sans domicile fixe volant à l’étalage. La police savait qu’il consommait des drogues dures et qu’il était clandestin.

Pourquoi n’avait‑il pas été expulsé ?

Parce que la préfecture du Rhône n’aurait pas fait les démarches pour qu’il soit placé dans un centre de rétention administrative, notamment à cause d’un trop petit nombre de places dans ces centres.

  • Commentaires

    Commentaires