• ads
Macron-imponderable

Aux USA la peine de mort pour les terroristes, en France on les relâche dans la nature

De Manuel Gomez, Journaliste, Ecrivain
. Politique
6 novembre 2017
29 Vues
Manuel Gomez Journaliste, Ecrivain
Manuel Gomez
Journaliste, Ecrivain

Le président des États-Unis, que cela plaise ou non, a, peut-être, quelquefois tort mais également souvent raison.

Certains ne l’ont pas encore compris, en France notamment, qui se gaussent de ses déclarations « tonitruantes » !

Ainsi, en ce qui concerne la peine de mort, qu’il réclame contre l’Ouzbek de 29 ans, Sayfullo Saipov, auteur du récent et meurtrier attentat commis à Manhattan, Donald Trump peut parfaitement réclamer que lui soit appliquée la peine de mort pour « crime de guerre ».

En effet, depuis le 18 novembre 1988, sous la présidence de Ronald Reagan, confirmé à deux reprises depuis, 1994 et 1996, l’État fédéral peut appliquer la peine de mort soit pour « crime de guerre », pour « génocide » ou pour « meurtre au premier degré » et « Haute trahison ».

En ce qui concerne Saipov cette peine de mort peut lui être appliquée pour « crime de guerre », puisque, tout comme la France, les États-Unis sont en guerre contre le terrorisme islamique.

Il y a déjà eu une exécution fédérale en 2001, le 11 juin. Il s’agit du nommé Timothy McVeigh, qui avait assassiné huit employés fédéraux à Oklahoma City.

Actuellement six condamnés à la peine de mort fédérale attendent de la subir, dont le terroriste de l’attentat meurtrier du 15 avril 2013, lors de la 117e édition du marathon de Boston (Massachusetts), Djokhar Tsarnaïev, d’origine Tchétchène, condamné à la peine de mort le 15 mai 2015, après un procès qui a duré trois mois (Son jeune frère, Tamerlan, avait été abattu par les forces de l’ordre quelques jours après l’attentat).

Après les condamnations prononcées lors du procès contre Abdelkader Mérah (20 ans) et Fettah Malki (14 ans), et je suis en accord avec Philippe Bilger quand il estime qu’il manquait de preuves formelles pour démontrer la complicité d’assassinat mais j’estime que les 20 ans prononcés auraient dû être ferme, et non pas assortis d’une période de sureté des 2/3, et également en ce qui concerne Malki.

La France est, paraît-il, également en guerre contre le terrorisme, c’est ce que l’on nous répète lors de chaque nouvel attentat, ne serait-il pas judicieux de rétablir la « peine de mort » contre tout terroriste auteur d’un acte meurtrier, quand il n’est pas abattu sur place ?

Après tout n’est-ce pas ce qu’il souhaite : mourir en héros au service d’Allah et de l’État islamique ! Pourquoi le priver de réaliser son choix ?

Ne débattons-nous pas depuis des années justement sur la possibilité de « choisir sa mort » et quand ce droit est refusé, ne va-t-on pas à l’étranger pour l’obtenir. N’est-ce pas la démarche volontaire de ces terroristes, quand ils partent se battre en Syrie, en Irak, en Libye ou ailleurs, mais également quand ils reviennent chez nous ?

Oui, mais voilà, vous êtes la France de l’angélisme, de l’humanisme, des droits de l’homme, de la laïcité, de la démocratie, de la fraternité, de toutes ces valeurs que vous prétendez être l’une des seules à offrir au monde.

Allons, réveillez-vous, il est loin le « siècle des lumières ».

N’oubliez pas que vous êtes la France qui a assassiné Jean Bastien-Thiry, qui n’avait pas une goutte de sang sur les mains.

La France qui permet à des monstres qui tuent des enfants, des femmes, des innocents, de vivre, de récidiver et de « fabriquer » d’autres monstres !

Cette France-là n’a aucun avenir dans le monde tel qu’il est aujourd’hui et tel qu’il le sera demain ! Les Nations qui survivront ? Regardez vers l’Est !

Partager cet article

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Manuel Gomez, Journaliste, Ecrivain
      Partager sur Facebook Twitter Google + Emmanuel MACRON, l’homme qui vient de nulle part, l’homme qui s’est fait tout seul ! Qu’en e...
      Jonathan Sturel, jonathan-sturel.blogspot.fr
      Partager sur Facebook Twitter Google + Le président Emmanuel Macron a chargé l’animateur de télévision Stéphane Bern de mener une r...
      Jack Chevalier, Directeur de la com
      Partager sur Facebook Twitter Google + RÉVOLTANT ! S’il vous plait, lisez ceci, ça vous prendra 2 minutes maximum ! On croit ...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer