• ads
Montpellier meurtre

En 2013, un homme est condamné à 10 ans pour meurtre, en 2017 il est libéré et vendredi il tue un étudiant

De Paul Le Réactionnaire, Blogueur et Youtubeur politique
. Société
6 novembre 2017
28 Vues
Paul le Réactionnaire blogueur « société »
Paul Le Réactionnaire
Blogueur et Youtubeur politique

Si ce crime avait été commis dans un pays étranger cela nous aurait sans doute fait sourire. Tout en admettant l’aspect horrible de ce meurtre nous nous serions glorifiés de notre justice qui nous semble parfaite. Après tout, nous sommes dans un pays civilisé.

Mais aujourd’hui sans doute, nos voisins, proches ou lointains, observent notre actualité un petit sourire aux lèvres ; à moins qu’ils se désespèrent du pays des Droits de l’Homme qui devient un pays aux seuls droits, oubliant les devoirs qu’ont les citoyens pour la patrie.

Et le premier des devoirs est la responsabilité de ses actes. Malheureusement cette responsabilité est réduite à son plus faible effet chez nous. Que l’on soit politique, violeur, pédophile ou assassin, la justice sera clémente avec nous. Et cette clémence conduira à nous faire sortir de prison alors même que nous n’aurions pas fini de purger notre peine ; voire même alors que nous l’aurions tout juste débuté.

C’est la chance qu’a eu ce jeune homme de 29 ans, venant de l’étranger, vivant en France depuis plusieurs années, et condamné plusieurs fois pour violence avec arme blanche, puis pour meurtre en 2013 à 10 années de prison. Ce jeune homme a à nouveau assassiné la semaine dernière à Montpellier. Un jeune couple d’une vingtaine d’années a eu la malchance de croiser son chemin. Et leurs chemins se croisèrent non pas dans l’un de ces territoires périphériques souvent oublié par nos autorités mais en plein centre-ville. Et dans ce centre-ville, où les autorités manquent justement d’autorité et de sévérité, les délinquants ont le champ libre pour se livrer à toutes leurs activités criminelles.

Ainsi, dans notre pays que l’on dit être celui des Droits de l’Homme, la justice est devenue le bras droit des criminels de droit commun. Si elle est implacable avec les terroristes et les fraudeurs fiscaux- il faut bien remplir les caisses de l’état- elle est bien trop clémente avec les assassins et d’autres criminels comme les trafiquants ou les violeurs. Combien d’entre eux restent libres ou sont libérés avant d’avoir fini de purger leur peine ? Bien trop. Et, ainsi, bien trop de victimes n’auraient jamais dû le devenir.

Notre politique judiciaire, quoique puisse prétendre les journalistes du Monde ou de Libération, est trop laxiste, trop clémente. S’il est évident que nous devons donner une seconde chance à tout un chacun car l’individu change et mature, le préalable est, pour utiliser une expression populaire mais qui n’a pratiquement aucun sens, « de payer sa dette à la société ». La société n’a pas à subir la violence d’individus qui devraient être privés de liberté.

Notre élite ne s’émeut pas de ce laxisme judiciaire, sauf lorsque cela la touche directement. Je fus surpris des réactions de notre élite artistique et médiatique après que le chanteur Bertrand Cantat ait été mis en couverture des Inroks. « Il n’a pas payé sa dette », nous a-t-on affirmé avec force. Sans doute. Mais le criminel de Montpellier non plus. Pourquoi dès lors, s’émouvoir de voir Bertrand Cantat libre et reprendre ses activités artistiques (et donc faire la promotion de son travail puisque cela fait partie du boulot) et réclamer la liberté pour des assassins d’anonymes ? N’est-ce pas paradoxal ?

Cet assassinat commis dans le centre-ville de l’une des plus grandes villes de France nous interroge une fois de plus, une fois de trop sur notre politique judiciaire. Il me semble aujourd’hui nécessaire, impératif de la revoir dans son ensemble. Mais avant cela les mentalités devront être changées. Il est à minima impératif de comprendre que certains individus sont trop dangereux pour la société et doivent définitivement être privé de liberté.

SOURCE MIDI LIBRE

Vous aimez mes écrits, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/Paullereactionnaireofficiel/?ref=aymt_homepage_panel

Sur Twitter : https://twitter.com/paullereactionn

Sur Youtube :

Chaine culturelle : Culture de droite : https://www.youtube.com/channel/UCLJ9WtC9PoiwvVzpzyTcr

Chaine d’actualité : Droite FM : https://www.youtube.com/channel/UCAvG-DruePtQySKmX-eXrw

 

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
      Serge Federbush, Blogueur http://www.delanopolis.fr/
      Partager sur Facebook Twitter Google + Très intéressantes révélations dans Capital de ce jour : le Contrôleur financier du ministèr...
      Eric Baumgartner Chef d'entreprise,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Il existe plusieurs méthodes pour dresser le bilan de l’action d’un gouvernement, et celle q...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer