• ads
montaigne

L’Etat spolie les Français par l’impôt et on s’étonne que ceux-ci fuient le pays

De Paul Le Réactionnaire, Blogueur et Youtubeur politique
. Economie
10 novembre 2017
11 Vues
Paul le Réactionnaire blogueur « société »
Paul Le Réactionnaire
Blogueur et Youtubeur politique

Depuis une semaine nous entendons parler d’un énième scandale financier mondial : les Paradise Papers. Il y a deux soirs, Elise Lucet et son équipe nous présentaient des entreprises françaises impliquées dans ce scandale en détaillant les montages financiers permettant d’échapper à l’impôt dans son pays.

En regardant les chiffres d’audience j’ai naïvement pensé que cette émission aurait la plus grande part. Mais, non ! Cash investigation est arrivé troisième dans la course à l’audience ; le programme le plus suivi ce soir-là étant un téléfilm sur la vie (le viol) de Flavie Flamant. Est-ce à dire que la vie de Flavie Flamant intéresse davantage les français que de comprendre comment les grandes entreprises et les grandes familles d’Europe protègent leur fortune ?

Devrions-nous penser que nous autres français nous nous désintéressons de l’économie ou de la politique ? Ce serait faux d’imaginer cela tant notre peuple aime le débat et l’affrontement. Mais, nous sommes sans doute lassés de telles affaires. Et la question que la plupart d’entre nous se pose est : à quoi cela sert-il ?

En effet, malgré le travail remarquable de ces journalistes, rien ne change. L’opinion publique s’émeut un temps et puis tout revient à la normale. L’histoire des Panama Papers est très illustrative. Souvenez-vous cette fin d’année 2015. L’affaire des Panama Papers s’étalait en première page de tous les journaux. Des dizaines d’émissions furent diffusées. Des millions de français se sont installés devant leur poste et criaient au scandale à chaque nouvelle révélation. Des dizaines de livres ont été écrits en langue anglaise. A ma connaissance pas un seul en français mais notre génération lit aisément l’anglais. Les politiques ont promis de lutter contre les paradis fiscaux, rassurant ainsi la population. Et puis ?

Et puis, plus rien. Calme plat ! Les français n’ont jamais demandé où en était la politique de lutte contre les paradis fiscaux. Et si nous l’avions fait, aurions-nous compris quelque chose ? Avouons-le : nous ne comprenons pas la politique lorsque les détails techniques rentrent dans le débat.

Presque deux ans plus tard un nouveau scandale- aussi important que le précédent- s’invite dans le débat. Les journaux se vendent à nouveau mais moins. Moins car la lassitude est grande. Moins mais les politiques s’époumonent encore devant les caméras : nous lutterons contre les paradis fiscaux ! Promis, cette fois-ci c’est la bonne.

Mais peut-on lutter contre les paradis fiscaux ? Non. Impossible. Impossible car chaque pays gère sa fiscalité. Et au vu de la concurrence fiscale que se livre tous les pays, celui qui a le taux d’imposition le plus faible rafle la mise. Et peut-on contraindre une ile du Pacifique à avoir une fiscalité similaire à la France, l’une des plus fortes du monde ? Aucune loi ne le permet. On peut contraindre le secret bancaire. Mais les juristes les plus chevronnés savent exploiter les failles. D’autant que certains pays offrent la citoyenneté à ceux qui immatriculent entreprise, yachts ou jets chez eux. Alors, si ce nouveau citoyen a un compte dans un paradis fiscal, le dossier bancaire est reçu par ce pays offrant la citoyenneté au plus riche. Pays le plus souvent paradis fiscal lui-même. Une histoire du serpent qui se mord la queue et qui permet à certaines fortunes d’échapper à l’impôt.

Le système est inique mais il fonctionne. Alors les français se résignent et préfèrent voir un film qu’une énième émission sur ces combines. Cela prouve un certain degré de maturité de notre peuple. Nous avons en effet compris que la lutte contre cette fraude fiscale est perdue d’avance car il existera toujours un pays avec une fiscalité plus intéressante que la nôtre.

Dès lors, si nous voulons survivre à cette concurrence mondiale il est une solution simple : investir dans la recherche et l’innovation. Je l’écris souvent. Mais je dois insister. La recherche et l’innovation permettent à une économie de devancer les autres dans une branche. Une entreprise compétitive est une entreprise qui créé des emplois (et qui paie ses impôts ailleurs- de toute évidence…).

Vous aimez mes écrits, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/Paullereactionnaireofficiel/?ref=aymt_homepage_panel

Sur Twitter : https://twitter.com/paullereactionn

Sur Youtube :

Chaine culturelle : Culture de droite : https://www.youtube.com/channel/UCLJ9WtC9PoiwvVzpzyTcr

Chaine d’actualité : Droite FM : https://www.youtube.com/channel/UCAvG-DruePtQySKmX-eXrw

 

 

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Serge Federbush, Blogueur http://www.delanopolis.fr/
      Partager sur Facebook Twitter Google + Très intéressantes révélations dans Capital de ce jour : le Contrôleur financier du ministèr...
      Eric Baumgartner Chef d'entreprise,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Il existe plusieurs méthodes pour dresser le bilan de l’action d’un gouvernement, et celle q...
      Bulletin de réinformation,
      Partager sur Facebook Twitter Google + Le Conseil d’Etat estime que, dans l’enceinte des mairies, les crèches sont prohibées par la...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer