• ads
apl

L’aide au logement des familles Françaises possédant un petit patrimoine est réduite de 10%

De Bulletin de réinformation,
. Economie
17 novembre 2017
32 Vues
Bulletin de réinformation
Bulletin de réinformation

Le gouvernement Macron a trouvé une nouvelle idée pour faire progresser le Grand remplacement. Il prévoit, à partir du 1er octobre 2017, d’introduire dans les bases de calcul de l’APL, le patrimoine des familles dépassant 30 000 €. Livrets d’épargne et biens immobiliers en résidence secondaire seront ainsi réintégrés dans la base de calcul pour l’attribution de l’aide.

Les épargnants populaires seront touchés par cette mesure, une façon déguisée de « refiscaliser » les seuls placements financiers qui ne le sont pas, comme le livret A ou le livret d’épargne populaire.

Mais une famille immigrée qui ne vit que de la rente sociale (allocations, logement social…), donc sans patrimoine, ne sera pas touchée. Une façon déguisée de restreindre encore un peu plus la natalité française de souche.

Au total, ce nouveau coup de rabot touchera 10 % des allocataires, pour 225 millions d’euros, sur un total de 15,5 milliards.

Le gouvernement fait fort, car depuis le 1er juillet dernier, une mesure de dégressivité fait déjà diminuer le montant des APL au-delà d’un certain niveau de loyer.

Source 20 minutes

  • Commentaires

    Commentaires