• ads
10 000 africains

L’Algérie débourse 9 millions d’€ pour expulser 10 000 Africains vers leur pays d’origine. Pourquoi ne faisons-nous pas pareil en France ?

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Internationale
29 novembre 2017
1 View
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Je suis toujours stupéfait lorsque j’apprends que les pays étrangers expulsent à tour de bras son immigration illégale. Tous le font car pour tous il s’agit d’un fléau. Les pays souverains veulent choisir leur immigration, ils n’ont pas vocation à être submergés par des clandestins qui ne sont pas des leurs. Par conséquent ils mettent les moyens pour ramener chez eux nombre de gêneurs.

De toute façon au vu de la démographie galopante en Afrique, le choix devient impossible, il faut empêcher tout le monde de poser leurs pieds sur votre sol. L’exemple est simple, vivaient 200 millions d’Africains en 1960, plus d’1 milliard 200 millions en 2017, 6 fois plus en moins de 60 ans. L’Afrique représentera 40% de l’humanité en 2050, soit 4 milliards d’individus. Trois pourcents d’entre eux iront à l’immigration, trois pourcents ça paraît rien comme ça mais c’est 120 millions de personnes par an. 120 millions vous rendez-vous compte du nombre ? La plupart viendront en Europe. Je le répète et le redis, nous ne ferons plus les choix. Vous pensez sincèrement qu’on aura les moyens humains, techniques et financier pour savoir qui parmi eux sont des ingénieurs, des médecins ou des profiteurs. Ce n’est pas possible, nous avons donc obligation d’empêcher leur venu même par la force et le sang. Autrement n’est pas possible, 2 fois la France par an ne peut pas arriver sur nos côtes ce serait la mort par étouffement pure et simple.

Les algériens l’ont compris mieux que nous, sans idéalisme, sans idéologie moderne, avec seulement le simple bon sens, ne voulant pas être chez eux minoritaire, ils mettent par conséquent des moyens importants d’expulsions. 10 000 africains ont été contraints de rentrer chez eux, ça leur a coûté 9 millions, mais c’est une goutte d’eau par rapport au montant des dépenses si ces gens étaient restés sur place.

Nous en France on n’a pas cette jugeotte, on se dit qu’on n’a pas assez pris notre part, alors on ouvre les frontières, on loge, on nourrit l’étranger, on régularise pour en faire des « Français », et un jour ils vous voir, ils sortent leur carte d’identité, puis vous disent « je suis aussi Français que vous », oui bien-sûr. C’est une évidence.

De ça les algériens n’en veulent pas, de toute évidence je ne peux que leurs donner raison.

SOURCE HUFFINGTON MAGHREB 

  • Commentaires

    Commentaires

    • Top articles

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Une nation préférant l’étranger aux siens, voilà ce qu’est devenue la France de 2015. Un pay...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + La préférence étrangère n’est pas un fantasme dont l’objectif inavoué serait de la conquête ...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Commentaires Commentaires...
    • A ne pas manquer

      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Je suis toujours stupéfait lorsque j’apprends que les pays étrangers expulsent à tour de bra...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Aux fous, aux fous, que dire de plus quand on tombe sur des nouvelles pareilles. C’est évide...
      Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
      Partager sur Facebook Twitter Google + Ils étaient 350 manifestants pour défendre les valeurs nationales, ce n’est pas énorme, je n...
    • Twitter La Gauche Ma Tuer