• ads
geneviève

Vaucluse : Geneviève 90 ans écope d’une amende pour avoir payé ses impôts… par chèque

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Société
29 novembre 2017
37 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Aux fous, aux fous, que dire de plus quand on tombe sur des nouvelles pareilles. C’est évidemment pas une blague, car je les entends les « amis » journalistes écrire qu’il s’agit d’un mensonge, d’une fake news comme ils appellent ça aujourd’hui. Non c’est une réalité, celle de la France de 2017.

Voilà on va emmerder les gens pour qu’ils paient par internet même ceux qui ne l’ont jamais utilisé de leur vie. Pire on va continuer à leur soutirer l’argent de leur poche, comprenez tout ce social doit être financer par quelqu’un donc on grapille ce que l’on peut, on fait les fonds de tiroir, on gratte jusqu’à ce que les gens n’aient plus rien.

C’est ce qui est arrivé à Geneviève, « cette veille dame, qui aura 90 ans en février prochain, a dû mal à se servir de son ordinateur – « Ça me rase ! », confie-t-elle au quotidien régional – voilà qu’on lui demande de payer ses impôts en ligne !

Compliquée, donc, d’autant que, comme elle l’avoue, « j’ai une boîte mail, mais déjà c’est compliqué »… Ainsi, à l’heure de s’acquitter de son tiers payant d’impôt sur le revenu, Geneviève décide de faire « comme d’habitude » et de se rendre au Trésor public pour régler la note par chèque. Mais voilà, depuis cette année, le paiement dématérialisé est devenu obligatoire pour tout avis d’impôt supérieur à un certain montant…

J’ai expliqué que j’avais payé dans les règles et qu’à mon âge, on ne sait pas utiliser internetGeneviève, citée par La Provence

Au guichet, son règlement est accepté, sauf que, quelque temps plus tard, la future nonagénaire reçoit de la part de l’administration fiscale une amende de 15 euros, pour ne pas avoir « utilisé un mode de paiement dématérialisé ». « J’ai payé l’amende au guichet mais en chèque ! C’est grotesque !, s’agace-t-elle encore auprès du quotidien régional. J’ai expliqué que j’avais payé dans les règles et qu’à mon âge, on ne sait pas utiliser internet, on m’a regardé avec ironie… »

Chère Geneviève vous ne finirez pas de payer, c’est votre lot, comme bon nombre de Français et lorsque vous nous quitterez j’espère le plus tard possible, vos héritiers poursuivront eux aussi la spoliation de l’Etat. C’est ça la liberté républicaine.

SOURCE LA PROVENCE

  • Commentaires

    Commentaires