• ads
sophia-aram-qui-la-chassera-du-service-public (1)

Sophia Aram continue d’insulter chaque matin les chrétiens sur France Inter, aucune sanction contre elle

De Christian Balboa, je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr
. Politique
16 décembre 2017
234 Vues
Je suis stupide j'ai voté Hollande je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr
Christian Balboa
je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr

Je boycotte le service public de l’audiovisuel depuis de nombreuses années et au premier chef France Inter – véritable repère de gauchistes. Il m’arrive de trouver des extraits d’émission, le plus souvent dénoncés par les sites de réinformations – renommés fachosphère par les médias !

C’est ainsi que j’ai pu écouter un billet de la pasionaria gauchiste Sophia Aram qui sévit sur France Inter et qui s’en prenait cette fois-ci aux Chrétiens et à la fête de Noël.

Reprenons quelques extraits de ce billet :

1 – Le Christ assimilé à un bébé éprouvette …

« Que l’on croit au Messie ou que l’on célèbre à sa façon la première insémination artificielle réalisée à partir d’un donneur anonyme …«

Bon ! On passera sur le manque de respect contenu dans cette saillie pour cause d’humour ! Chacun en pensera ce qu’il voudra !

2 – « L’endive moisie » alias « Bobby le moisi » …

Arrivent très vite les insultes contre le maire de Béziers : « Ah … Robert Ménard … l’endive moisie de la régression biterroise … le pourfendeur des déjections canines et des enfants de chômeurs, l’éradicateur des repas halal dans les cantines scolaires […] Bobby le moisi pour certains, Charles Martel pour les autres.«

Pourquoi « endive » ? Parce qu’il est blanc ? Sophia Aram apprécierait-elle que quelqu’un la traite de « basanée rance » ?

3 – « Sa crèche, il peut se la carrer où il veut » …

Quand il s’agit d’attaquer la chrétienté, Sophia Aram n’a pas de limite  : « Robert Ménard aurait pu installer sa crèche dans son jardin […] ou se la carrer où il veut … »

En clair, la crèche, premier symbole de la chrétienté, Robert Ménard peut se la carrer dans le cul ! (mille excuses, mais c’est ce que voulait dire l’auteur !

4 – un vocabulaire de charretier !

« Sa crèche, il a fallu qu’il la foute dans sa mairie, pour faire chier ! »

« foutre« , « chier » est-ce un vocabulaire digne de ce fameux service public de l’audiovisuel, censé être de qualité et montrer l’exemple à ces « cochonneries » de chaines privées et commerciales ?

5 – La laïcité à géométrie variable … mais qui la pratique ?

« Pour faire de la laïcité un concept à géométrie variable … Pour attiser du ‘touche pas à ma crèche !’ Pour cuisiner de la racine chrétienne de la France dans la casserole usée du ‘on n’est plus chez nous !’ Pour libérer les relents d’une laïcité toujours pas digérée comme on lâcherait un rot après un repas trop lourd … »

Oui, qui prône une laïcité à géométrie variable ? N’est-ce pas plutôt ceux qui bannissent le jambon des cantines scolaires, et proposent du halal ? N’est-ce pas ceux qui discriminent les femmes par des horaires spéciaux dans les piscines ? Et, dans le même temps, dénoncent l’installation des crèches dans les mairies !

En conclusion

Après écoute de ce billet, les questions se bousculent :

  • Pourrait-on écrire un billet du même style en remplaçant le christianisme par l’islam et Noël par l’Aid-el-Kébir ?
  • Pourrait-on plaisanter sur les origines de Mahomet, alors qu’on a assassiné des journalistes qui l’avaient caricaturé ?
  • Pourrait-on proposer à Tariq Ramadan de se carrer un symbole sacré de l’islam dans le c .. l ?

Après un tel billet, combien d’heures mettraient les officines antiracistes du PS (SOS-Racisme, Licra et autre Ligue des droits de l’homme) à trainer l’auteur devant les tribunaux ?

Oui, c’est au kärcher qu’il  faudrait nettoyer les écuries d’Augias du service public de l’audiovisuel ! Où est la neutralité de cet organisme qui vit de notre redevance télé ? Quand on voit comment le pouvoir socialiste a repris en main tout le service de l’information sur France télévisions, on est en droit d’être inquiet à l’approche des élections présidentielles.

J’ai déjà dénoncé de déni de démocratie dans plusieurs articles :

Mais quand la droite reviendra au pouvoir, si elle touche à un seul cheveu d’un journaliste de France Inter, ce sera un tollé pour défendre la liberté d’expression … de gauche !

 

  • Commentaires

    Commentaires