• ads
miss france2018

Miss France 2018, à peine élue déjà accusée de racisme. Notre société est-elle devenue folle ?

De Paul Le Réactionnaire, Blogueur et Youtubeur politique
. Société
20 décembre 2017
78 Vues
Paul le Réactionnaire blogueur « société »
Paul Le Réactionnaire
Blogueur et Youtubeur politique

Je regarde peu souvent l’élection de Miss France. Il y a bien une dizaine d’années que je n’ai pas suivi cette élection à la télévision. Cependant, sans doute comme tous les français, je regarde le visage de Miss France le lendemain dans les journaux. Par la suite je m’intéresse assez peu à leur parcours.

Miss France 2018, dont j’ai déjà oublié le nom, est une jeune fille fort belle et déjà critiquée. Et, je n’ai pas compris pourquoi. Absolument pas !

Les réseaux sociaux, cette terrible caisse de résonnance d’une société en perdition, se sont étonné et ont été blessé d’une expression bien française : « crinière de Lion ». Parce que oui, il s’agit d’une expression bien française. Mais la Miss France 2017 est métis. Et l’on n’a plus le droit de ne rien dire sur une personne non blanche.

Vous le savez, et on m’en fait très souvent le reproche, je ne suis ni raciste ni racialiste. Je combats ces idéologies qui, aujourd’hui deviennent pilier politique pour la droite comme pour la gauche. Pourtant, malgré mon point de vue sur les différences populations humaines (certains diraient races), je constate que nous devons ne plus parler des personnes non blanches en France. En effet, tout mot devient arme contre celui qui l’a prononcé.

J’estime qu’il existe deux catégories de personne en France : les français et les étrangers. Mais apparait de plus en plus des notions raciales. Je suis blanc, noir, beige etc. Et c’est ce qui vient de se passer avec cette déclaration de la nouvelle Miss France. Dès lors, puisqu’il n’y a plus de français mais seulement des Etres de couleur, alors interdisons aux non-blancs de parler, de manifester et d’occuper des postes à responsabilité. Et le jour où ils se déclareront français avant d’être noir, jaune ou violet alors ils acquerront à nouveau les mêmes droits que les français.

Et nous autres français…pardon : blancs, cessons donc de parler des noirs, des violets et de jaunes. Cessons de parler d’Omar Sy, de Jamel Debouze etc. Eux sont marrons ou noir et non français car ils se définissent racisés (selon un mot à la mode) avant d’être français. Nous devons donc les considérer comme étrangers et en parler comme tel et avec la même fréquence que pour tout comédien/journaliste/écrivain etc étranger avec peu de talent.

En France il y a des français et des étrangers ; et un Etre racisé n’est pas français. Dans son Histoire la France n’a jamais reconnue les races. N’oublions jamais ceci.

Vous aimez mes écrits, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/Paullereactionnaireofficiel/?ref=aymt_homepage_panel

Sur Twitter : https://twitter.com/paullereactionn

Sur Youtube: Culture de droite : https://www.youtube.com/channel/UCLJ9WtC9PoiwvVzpzyTcr

 

  • Commentaires

    Commentaires