• ads
frontière-allemande

L’Allemagne ferme ses frontières face à l’afflux de migrants, la France elle les laisse toujours ouverte

De Paul Le Réactionnaire, Blogueur et Youtubeur politique
. Internationale
21 décembre 2017
114 Vues
Paul le Réactionnaire blogueur « société »
Paul Le Réactionnaire
Blogueur et Youtubeur politique

Et ce qui devait arriver arriva. Qui veut faire l’ange fait la bête nous a prévenu Pascal il y a quelques siècles. L’Allemagne serait-elle en train de devenir une bête ?

C’est la question que l’on peut se poser. L’angélisme allemand n’aura donc duré qu’une dizaine de jours. Rappelons-nous. Après la publication de la photographie de la dramatique mort d’Aylan, les allemands ont décidé d’ouvrir leur frontière en grand et d’accueillir tous les migrants qui se présenteraient. Faisant au passage une entorse aux lois européennes sur l’asile en Europe qui stipulent que les demandes soient déposées dans le premier pays d’entrée dans l’UE. Les citoyens allemands, soutenant en grande majorité leur gouvernement, avaient manifesté une grande joie à l’annonce de cette décision. On se souvient que nombreux étaient ceux qui, dans les gares, brandissaient des pancartes pour souhaiter la bienvenue aux migrants.

Mais voilà qu’aujourd’hui, l’Allemagne a la gueule de bois. C’est la mairie de Munich qui a tiré la sonnette d’alarme hier soir. Depuis le 6 septembre, jour d’ouverture des frontières, la ville, proche de la frontière autrichienne, accueillait une moyenne de 12 000 migrants par jour (13 000 le 6 septembre, 12 200 hier). Ainsi, en une dizaine de jours environ 120 000 migrants sont arrivés et sont restés dans cette ville qui compte 1,4 millions d’habitants. La capacité d’accueil de la ville est saturée. Hier soir de nombreux migrants ont dû dormir à même le sol en pleine rue. Afin de pouvoir accueillir les migrants qui se présenteront à la frontière la semaine prochaine la municipalité de Munich a demandé aux autres régions d’accueillir des migrants.

Cependant, selon le ministre allemand des transports c’est l’ensemble des capacités d’accueil de l’Allemagne qui sont saturés. Pour lui, « ce signal doit être compris sans ambiguïté» par les autres pays européens. Et il précise que « l’Allemagne aide sur la question des réfugiés depuis des mois et avec une ampleur bien plus grande que tous les autres pays européens ». En d’autres termes, l’Allemagne étant complète les autres pays européens doivent prendre le relai.

En attendant, des mesures d’urgence ont été prises en fin d’après-midi afin de « stopper le flux ». Et les solutions les plus simples trouvées, en accord avec les autorités autrichiennes, furent de cesser les liaisons ferroviaires entre l’Autriche et l’Allemagne et le rétablissement des contrôles à la frontière. En bref, l’Allemagne vient de fermer sa frontière sud-est. Les autorités assurent que cette fermeture n’est que temporaire.

Notons toutefois que les autorités allemandes regrettent que les frontières extérieures de l’Europe ne soient pas bien protégées. Elles blâment la Grèce qui laisse poreuse sa frontière avec la Turquie.

Afin de mieux contrôler cette arrivée massive de migrants. Angela Merkel a rappelé que  seuls les migrants qui ont besoin d’une protection, car ils fuient la guerre ou les persécutions par exemple, pourront rester.

Serait-ce la fin de l’angélisme allemand et une prise de conscience des problèmes liés à un accueil massif de migrants ?

Source

  • Commentaires

    Commentaires