• ads
Mark-Rutte

Le 1er ministre des Pays-Bas aux migrants : « Quittez le pays si vous ne vous y plaisez pas ! »

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Internationale
26 décembre 2017
157 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Deux choses font que nous acceptons ces millions de migrants sur nos sols européens, d’abord un détournement de ce qu’est le véritable esprit ou dogme catholique. Chesterton, grand écrivain britannique parlait « d’idées chrétiennes devenues folles », je dirai plutôt d’idées chrétiennes du fait de la novlangue, et de la déculturation actuelle totalement incomprises par les uns et les autres, Jésus Christ parlant d’aider son prochain, c’est-à-dire son proche, son semblable, celui qui lui ressemble et non celui qui vient dont ne sait où.

La deuxième explication vient de la victoire des idéologies antiracistes, victimaires et de culpabilisation des peuples occidentaux et plus particulièrement des Français. On doit leur faire payer l’histoire et ce qu’ils n’ont pas commis. Ils doivent régler l’addition des maux que nos sociétés actuelles considèrent comme les plus atroces, celles que l’on retient et que l’on connaît, puisque depuis que le monde est monde on peut dire sans falsifier le passé qu’il s’est construit sur le sang et la violence. Ces atrocités recensées sont l’esclavage, la colonisation et l’holocauste, elles seules dans la souffrance humaine ont grâce aux yeux de nos élites mondialisées.

Sans ces visions idiotes, aucun migrant et autre immigré venant des quatre coins du globe ne poserait son pied sur le sol de France. Il faut bien comprendre que nous n’avons aucunement besoin d’eux, ils ne sont d’aucune utilité, pas même pour la basse besogne que nos propagandistes aiment à faire croire qu’ils y contribuent. Même si je l’avoue il n’existe pas de sot métier sauf peut-être journaliste Français, politicien dans l’un des partis de gouvernement ou soi-disant artiste national.

Par conséquent nous accueillons ces gens alors que nous voudrions plutôt les voir dehors, nous finançons leur impossible insertion, nous permettons qu’ils logent dans de beaux hôtels, nous éduquons leurs enfants sauvages abreuvés de leur vision orientale obscurantiste, et en contre parti nous avons comme remerciement des viols sur nos compagnes et nos filles, des insultes, des crachats, des escroqueries, des meurtres et j’en passe. Pourquoi ? Parce qu’ils n’aiment pas ce qu’on représente, ce qu’on est, qui nous sommes. Ils ne viennent aucunement s’assimiler à notre mode de vie mais à le détruire. Ils ne fuient pas la guerre, ils sont en réalité les soldats de leur civilisation qu’ils veulent voir partout dans le monde. Tant que le globe ne sera pas des leurs ils continueront à verser notre sang.

C’est pourquoi je félicité le 1er ministre des Pays-Bas, ayant le courage de dire ce que nos politiques devraient hurler à plein poumon dans nos médias. Evidemment ils ne le feront pas, ils sont les kapos des années 2000, persuadés qu’en étant les larbins des colonisateurs ils auront leur place au soleil. Il n’en est rien, ils paieront leur traîtrise. Le moment où le peuple lassé de voter pour les mêmes prendra les armes, il ne les oubliera pas. Les guillotines seront de sorties.

SOURCE QUOTIDIEN BELGE 7 SUR 7

 

 

  • Commentaires

    Commentaires