• ads
macron conviction

Avec Emmanuel Macron nous avons élu une personnalité sans aucune conviction politique

De Julien GIORDANO, Blogueur http://conscientia.over-blog.com
. Politique
5 janvier 2018
84 Vues
Julien GIORDANO Blogueur http://conscientia.over-blog.com
Julien GIORDANO
Blogueur http://conscientia.over-blog.com

Après les élections présidentielles, le constat est alarmant. Le pouvoir est entre les mains de quelqu’un qui n’a pas de conviction politique précise, comme nous avions l’habitude de voir depuis le début de la République, et qui pousse les idées républicaines encore plus loin qu’auparavant. Je ne dis pas que les partis politiques de gauche à droite sont utiles pour le peuple puisqu’ils oeuvrent toujours pour une partie de la France souvent au détriment du bien commun, ce qui engendre des conflits perpétuels et légitime au sein du peuple. Au contraire, ce que j’essaye de dire est que maintenant nous ne connaissons pas le véritable nom de notre ennemi. Avant nous pouvions accuser la République, la gauche ou la droite ou même encore le système en place de trahir le peuple. Et nous ne saurons pas nommer ce qui le fera demain avec l’impulsion de M. Emmanuel Macron.

Pourtant, le travail des « Lumières » continue. Leurs valeurs républicaines prennent encore plus de terrain. J’en veux pour preuve officielle le nouveau président de la république ! Il a réussi à mettre à la tête du pouvoir un nouveau parti politique avec des convictions de gauche, de droite et d’ailleurs. C’est bien joué, de cette manière tous les électeurs s’y retrouvent un peu et c’est moins pire que l’extrême droite ! Seulement, le peuple n’est pas protégé dans ces conditions. Il a besoin avant tout que son identité soit préservée. Ce devrait-être la base pour mener une politique cohérente que ce soit en économie, en social, en éducation, en immigration, en justice, en diplomatie etc…

La réalité est toute autre. On veut nous faire croire que chaque individu peut inventer sa propre identité en faisant table rase du passé, avec des options à la carte ! Tout est possible ! Comme si, on pouvait se créer le meilleur CV pour vivre dans cette société qui est la notre. Or, dans cette multitude on cultive la différence alors que naturellement on ne veut pas être exclus du groupe. Mais si on veut en faire partie, il faut partager les mêmes convictions ! Et ce libéralisme à grande échelle jusqu’au monde politique a mis un énorme coup de pied dans la ruche et va nous exploser au visage dans pas longtemps.

Jusqu’à maintenant un semblant d’ordre permettait de contrôler les ardeurs de certains et de garder la population endormie. Mais nous n’avons plus aucun repère apparent auquel se rattacher ce qui déstabilise les sentiments d’identité au sein même du peuple. La gauche et la droite n’existent plus ou essayent de survivre alors que la plus grande partie des français se reconnaissaient comme tels. Les partis extrêmes ne sont pas à la mode d’après les média qui rabâchent sans cesse qu’il faut lutter contre les extrémismes puisqu’ils sont : racistes (et ce n’est pas bien !), xénophobes (et ce n’est pas bien !), islamophobes (et ce n’est pas bien !), homophobes (et ce n’est pas bien !), et d’autres gros mots terminants par -phobes ou -istes et qui nous font peur si on nous colle une de ces étiquettes sur le front ! Et sous prétexte de plus de liberté on se sent enchaîné dans un politiquement correct inhibiteur de liberté de penser et de conscience.

On est dans une amnésie générale où plus personne ne sait qui il est. Chacun est en quête de son identité et il n’y a presque plus de communauté française auprès de laquelle on pourrait recouvrer la mémoire. Mais c’est une volonté de la République que d’effacer totalement notre mémoire pour garder le contrôle et nous manipuler pour nous soumettre à leur volonté.

Dans ce sens, on essaye depuis 1789 de détruire la foi catholique de notre pays en la nommant d’archaïque et de coincée alors qu’elle a fondé la France, contribué à sa puissance et sa grandeur encore aujourd’hui admirée et jalousée dans le monde entier. Le nier porte un coup supplémentaire à l’âme française. On essaye également de détruire un savoir faire, une agriculture, un patrimoine et une intelligence par un système économique qui affaiblit toutes ces filières par de la concurrence déloyale et la culture du jetable ce qui oblige à délocaliser pour produire de moins bonne qualité ou vendre nos innovations à d’autres pays pour les financer. On essaye de détacher les générations futures de leur passé en réduisant le niveau scolaire, en modifiant l’orthographe des mots, en les flouant sur leur identité sexuelle. Et on nous encourage à toujours nous remettre en question sur notre mode de vie pour nous faire basculer dans un doute perpétuel et détruire les valeurs familiales avec la création du divorce, remariage, famille recomposée, mariage pour tous, la liberté sexuelle et l’avortement, la GPA, etc…

Les générations passées ont laissé l’érosion due au vent de la démocratie républicaine attaquer la grandeur de la France pour ne laisser derrière lui qu’un monde plat où chacun de nous ne partage plus rien avec les autres et se retrouve avec un sentiment de solitude qu’on essaye de combler dans le matérialisme et la consommation. Jamais dans l’histoire de la France il n’y a eu autant de personnes célibataires, divorcées, dépressives, malades, trans-genres, etc..

Sans conviction, il est possible et acceptable d’essayer un parti politique, un nouveau régime alimentaire, un nouveau partenaire, une nouvelle sexualité etc… Ce qu’on ne voit pas dans tout ça, c’est qu’il y a une machination qui retire les cartes du jeu pour le remplacer par d’autres cartes dont on ne connaît pas les nouvelles règles du jeu. Et ce qui est fort à parier est que s’il reste encore secret c’est parce qu’il nous enchaîne encore plus sous prétexte de plus de libéralisme dans tout ce qui nous entoure. Ce libéralisme à tout va entraîne un arrachement d’un peuple à ses convictions puisque les idéaux deviennent consommables et leurs forces diminuent jusqu’à disparaître. Seulement, c’est notre identité qui disparaît en même temps !

On veut nous faire croire qu’on peut et doit tout changer de notre passé parce qu’il est d’un autre temps et qu’il ne peut pas continuer ainsi alors qu’il a existé des siècles durant ! Notre âme française vient de ses coutumes, sa culture, sa langue, sa gastronomie, ses valeurs morales apprises dans la foi catholique, ses corporations de métiers, ses inventions et son histoire. Et nous avons toutes les raisons du mondes contenues, dans notre petit pays en superficie mais grand dans son excellence passée, d’en être fier !

Allons nous vers un monde où toutes les valeurs pour le bien commun sont du domaine du jetable pour renouveler en permanence des choses qui ne mènent nulle part parce que vouées à l’échec ? Je veux croire que non…

Merci de laisser des commentaires constructifs pour nourrir le débat ! Qui sait peut-être que ça apportera des fruits inattendus…

 

  • Commentaires

    Commentaires