• ads
rayan

« F.otte », « P..fiasse », « P.te », « Zéro c..ille », « N.que ta mère » : Rayan Nezzar porte-parole de En Marche s’exprime

De Le Grincheux Grave Blogueur, grincheux.typepad.com/weblog
. Politique
9 janvier 2018
127 Vues
Le Grincheux Grave Blogueur grincheux.typepad.com/weblog/
Le Grincheux Grave Blogueur
grincheux.typepad.com/weblog

Rayan Nezzar (photo ci-dessous) vient d’être nommé par Castaner porte-parole de La République En Marche (LREM). Ce monsieur s’est distingué sur les réseaux sociaux par ses fréquentes bordées d’insultes et d’injures (quelques échantillons de tweets ci-après) mais, à la différence de beaucoup d’autres (moins agressifs pourtant), il n’a jamais été inquiété par la Justice pour ses propos ni banni de Twitter. Être du côté du Bien, ça aide.

Quel genre de PAROLE Monsieur Nezzar va-t-il PORTER, désormais ? On s’attend au pire…

Dans la même fournée de nominations apparaît la députée Lætitia Avia, chargée de la com, dont on se souvient qu’elle a mordu méchamment un chauffeur de taxi le 23 juin 2017. Ces députés LREM manquent de distinction et de classe, vous ne trouvez pas ? Quoique… à partir du moment où ils sont « la représentation nationale », faut-il s’étonner ?

Monsieur Rayan Nezzar, j’aurais fort envie de vous servir, en retour de vos crachats visqueux, des qualificatifs équivalents à ceux que vous employez sur Twitter mais, voyez-vous, je partirais avec deux lourds handicaps face à la Justice et face au censeurs « vigilants » qui scrutent les réseaux sociaux : 1- Quand on lit mon blog, on comprend vite que je me situe pas comme vous du côté du Bien (la gauche) 2- Je ne suis visiblement pas un représentant de « la diversité ». Je me hasarde tout de même à un service minimum : vous êtes une merde, Monsieur Nezzar.

poufiasse

 

Et voici le portrait de Rayan Nezzar, qu’un twitteur nous présente avec cette légende : L’École Nationale d’Administration vous présente l’un de ses meilleurs éléments issus de la diversité. Langage châtié, finesse d’esprit, hauteur de vue, tolérance et progressisme.

  • Commentaires

    Commentaires