• ads
roka

Paris : Rokhaya Diallo organise le 4 mai une conférence interdite aux « blancs ». Et Macron laisse faire !

De Paul Le Réactionnaire, Blogueur et Youtubeur politique
. Politique
3 mai 2018
105 Vues
Paul le Réactionnaire blogueur « société »
Paul Le Réactionnaire
Blogueur et Youtubeur politique

La France n’est pas les États-Unis. Si cette affirmation paraît être d’une stupidité affolante tant elle est triviale, son corolaire est moins évident à comprendre : l’esprit français n’est pas l’esprit anglo-saxon. Et les deux s’opposent depuis un millénaire au moins.

Pourtant, dans la France actuelle tout se passe comme si nous vivions aux États-Unis. La mentalité, c’est-à-dire notre ancestral esprit, change et s’anglicise. Certains diront s’américanise. Ce qui revient au même.

Dans mon ouvrage, La France dévorée de l’intérieur ou le retour des chiens de garde, j’analyse ce nouveau vocabulaire qui nous vient d’Outre-Atlantique. Vocabulaire qui décrit une réalité sociale aux États-Unis, celle du communautarisme racial, mais qui n’est pas adapté en France. Toutefois, le vocabulaire impose aussi sa réalité sociale. Les classes sociales existent car il y a un mot pour les décrire. La réalité est souvent plus complexe que le mot le sous-entend et la classe moyenne n’existe pas plus que la bourgeoisie (leur hétérogénéité est grande) mais la sociologie a inventé un vocable pour penser le monde. Ceux qui imposent les mots imposent leur vision du monde.

Aujourd’hui, ce sont les racialistes qui fournissent le vocabulaire à la sociologie moderne. Il n’y a plus de classes sociales mais des « racisés » et des blancs ; des colonisateurs et des colonisés. Et puisque blancs et « racisés » ne peuvent plus vivre ensemble il est impératif de séparer, de diviser les communautés et de revenir à un mode de ségrégation comme cela existait en Amérique jusqu’au milieu du siècle dernier. En effet, du 4 au 6 mai se tiendra à Paris la conférence internationale « Bandung du Nord » pour une « internationale décoloniale ». Le titre est pompeux mais l’objectif des organisateurs (dont le CCIF et Rokhaya Diallo) est de démontrer que les « racisés » sont victimes de racisme dans le « nord global » (l’Australie appartient à ce « Nord global »… oubliez votre géographie) et qu’ils ne peuvent pas vivre avec les blancs. Sur le programme est indiqué qu’il s’agit de la «première conférence internationale de personnes de couleur prenant à bras le corps les questions concernant les non-blancs vivant dans le nord global». Selon eux 160 millions de « racisés » vivraient dans ce nord global (sur environ 800 millions d’habitants- 20% en sommes !).

Notre élite, de quelle couleur qu’elle soit, souhaite donc le retour à la ségrégation raciale. Esprit anglo-saxon toujours.

Quand l’esprit français se réveillera-t-il ?  Sans doute jamais tant personne ne s’en soucie !

Quelques pistes de réveil sont fournies dans mon livre…

Vous aimez mes écrits, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/Paullereactionnaireofficiel/?ref=aymt_homepage_panel

Sur Twitter : https://twitter.com/paullereactionn

Sur Youtube : Culture de droite : https://www.youtube.com/channel/UCLJ9WtC9PoiwvVzpzyTcr

Pour commander mon essai sur l’avenir de la France : https://amzn.to/2KexKpH

ILLUSTRATION DAMOCLES

  • Commentaires

    Commentaires