• ads
3 mois ferme

Toulouse : la femme qui avait refusé de retirer son niqab entraînant des émeutes, condamnée à 6 mois de prison dont 3 fermes

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Politique
18 mai 2018
55 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

C’est pas grand-chose mais disons qu’il s’agit d’un début, puisqu’il n’y a pas si longtemps que cela cette femme n’aurait eu ni condamnation ni amende ni rien en fait. Peut-être même en exagérant à peine lui aurait-on accordé l’ordre du mérite pour service rendu à nation maghrébine de France. Au moins elle connaîtra pendant quelques semaines les prisons Françaises, c’est déjà ça de gagner, je ne fais pas la fine bouche.

Seulement des cas comme celui-ci devrait se généraliser, toute personne contrevenant à la loi sur le niqab devrait croupir moults années en cellule. Pourquoi me direz-vous ? Il est évident que le voile, le simple voile ne recouvrant pas le visage, je ne parle même pas du niqab, est une provocation politique. Rien de religieux c’est des conneries, et même si c’était le cas, nous avons obligation sur la terre du Christ d’empêcher tout forme de propagation orientale. La religion des arabes c’est ainsi que je la nomme, n’est pas des nôtres, elle n’a pas vocation à coloniser une terre christique. C’est comme ça, il ne peut en être autrement, auquel cas nous ne serions plus la France, mais une terre abandonnée à l’ennemi.

Je rappelle que l’interpellation de cette dame alors qu’elle contrevenait à la loi a provoqué 4 nuits d’émeutes urbaines. C’est-à-dire qu’à chaque fois qu’une femme en niqab est contrôlée, une émeute de frères, de sœurs, et de cousins débute. C’est la solidarité ethnique et religieuses envers ce qu’ils considèrent être des leurs.

Si après tous ces exemples, tous ces faits, toutes ces violences, ces haines, on pense encore que l’immigration est une chance pour la France, alors je ne sais plus quoi dire.

SOURCE  FRANCE 3

  • Commentaires

    Commentaires