• ads
macron plan banlieu

Discrimination positive : Macron oblige par la loi les 120 plus grandes entreprises à embaucher des jeunes de banlieue

De Bulletin de réinformation,
. Politique
24 mai 2018
30 Vues
Bulletin de réinformation
Bulletin de réinformation

Emmanuel Macron, président Big Brother veut « vérifier les comportements » pour lutter contre les discriminations à l’embauche

Sous couvert de trouver une justification au taux de chômage des banlieues, 2 fois et demi supérieur à la moyenne nationale, Emmanuel Macron a indiqué hier vouloir mettre à l’épreuve 120 entreprises au travers de tests anonymes et ce afin de JE CITE « vérifier les comportements à l’embauche ».

Rien que cela ! Puisqu’il ne s’agit pas d’un problème de compétences des candidats pour notre président Jupitérien, c’est forcément la faute aux entreprises qui sont de mauvaise foi. Ces épreuves se baseront sur l’envoi de CV avec un profil français de souche et un profil extra-européens. Pour être exempt de tous soupçons l’entreprise se verra forcer d’embaucher un quota de français immigrés.

Après l’épreuve, viendra la délation, puisque les juges pour condamner les entreprises. Nul ne doute, que ces condamnations seront relayées par les officines de délation antiracistes et sera très préjudiciable à l’image de marque des entreprises. Notons qu’une opération similaire avait déjà été menée en 2016 auprès des entreprises du CAC 40 et avait couté plus de 200 000 euros au contribuable français.

  • Commentaires

    Commentaires