• ads
Affaire-Mennel-c-est-votre-pays-ne-vous-le-faites-pas-voler-soutient-Christiane-Taubira

Les belges sont encore plus « Taubiresque » que la France, le terroriste fiché islamiste était libéré la veille de prison

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Internationale
30 mai 2018
23 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

On habite vraiment une époque de fous dirigés par des dingues et des malades mentaux. Très sincèrement je ne sais pas comment les appeler autrement, si vous avez une idée n’hésitez pas. Mais quel qualificatif donner à ces gens qui libèrent des types dont ils savent qu’ils sont très dangereux, soi-disant d’après nos belles âmes nous aurions la possibilité de réinsérer socialement tout ce beau monde.

Evidemment c’est faux et les faits qui sont têtus nous prouvent le contraire, contre ce type de raclure c’est ou bien la réclusion à vie, le bagne enfin l’enfermement ou la peine de mort. Il n’y a pas à tergiverser c’est simple. Et bien non ce n’est pas assez pour eux, c’est forcément compliqué ou plutôt ils ne veulent pas voir se couvrant de lâcheté par l’adoration de l’idéologie mortifère qu’ils vénèrent.

Par conséquent « Le terroriste, originaire de Rochefort, une commune située dans la province de Namur, était encore en prison la veille de cette attaque. Depuis lundi matin, Benjamin H. bénéficiait en effet d’un congé pénitentiaire de deux jours afin de préparer sa réinsertion. Il devait en principe regagner sa cellule mardi soir. 

Le terroriste était bien connu des services de police. Il avait déjà été condamné pour vol avec violence, consommation de stupéfiants ainsi que pour rébellion. En 2016, des contacts avec des personnes radicalisés ont été constatés. « Il est soupçonné d’avoir été radicalisé par une personne (…) enfumée par la pensée islamiste », ce qui lui valait d’être signalé comme tel dans une banque de données criminelles, a précisé une source proche de l’enquête.

Selon une source policière citée par les médias belges, Benjamin H. était en rupture avec sa famille et son profil psychologique était jugé « instable ». Il est par ailleurs suspecté d’un autre meurtre, commis dans la commune de On dans la nuit de lundi à mardi. » 

On dira de lui que c’est un illuminé, un déséquilibré, ou que sais-je pourtant il ne l’était pas assez pour que la justice décide de le libérer de prison. Visiblement il avait l’air bien normal à moins que nos amis belges sachant tout cela l’ont sciemment sorti de détention et alors là il y a complicité de meurtre.

SOURCE LCI

  • Commentaires

    Commentaires