• ads
aquarius migrants

Les migrants de l’Aquarius possèdent des billets de 100€ dès leur descente de bateau. Comment est-ce possible ?

De Manuel Gomez, Journaliste, Ecrivain
. Internationale
21 juin 2018
176 Vues
Manuel Gomez Journaliste, Ecrivain
Manuel Gomez
Journaliste, Ecrivain

La majorité des « migrants », arrivés à bord de l’Aquarius et d’un autre navire et qui ont débarqué à Valence, se sont empressés de fuir la ville qui les a accueillis et de disparaître dans la nature.

La Croix Rouge espagnole supposait qu’ils allaient revenir le soir même mais cela n’a pas été le cas.

Ils avaient d’ailleurs obtenu, dès leur arrivée, le droit de circuler librement pour une durée de 45 jours, afin de régulariser leur situation et solliciter l’asile, pour ceux qui en ont le droit, mais la grande majorité s’est empressée de s’éloigner rapidement de tout contrôle et certains ont déjà été pris en mains par la « maffia » noire.

Le plus surprenant, pour les naïfs espagnols, c’est qu’ils ont appris que nombreux sont ceux qui se sont précipités dans des restaurants, notamment à Cheste, près de Valence et qu’ils ont vidé les appareils distributeurs des paquets de cigarettes, ont commandé de nombreux plats, y compris des « chipitos de whisky » et ont fait la fête, ce qui n’est pas étonnant.

Ils étaient tous habillés de la même façon : chandail noir et chaussures de sports.

La surprise est venue quand ils ont payé avec des billets de 100 euros et que certains possédaient des sacoches remplis de billets de 50 euros (paraissant encore mouillés dans la traversée).

La question que l’on peut se poser est : « Comment ces migrants peuvent-ils posséder des billets en euros dès leur descente des bateaux ? ».

Nombreux sont les « nouveaux migrants » qui ont rejoint la ville d’Alicante, plus au sud. Surtout les mineurs de 12 à 17 ans, pris immédiatement en charge par les assistantes sociales, et dirigés vers des résidences qui étaient occupées par des étudiants que l’on a expulsés en 24 heures.

Ces migrants n’ont pas été placés, comme les précédents, dans des centres de rétention pour étrangers, ils ont bénéficié de logements gratuits afin qu’ils puissent devenir des « résidents normaux », plus une aide financière pour leurs besoins de base.

Selon le « Daily Mail », depuis 2014 plus de 1000 personnes ont été assassinées par des musulmans radicalisés dans toute l’Europe et d’après une étude réalisée par « Simcox », sur les 194 attentats terroristes, 32 ont été exécutés par des musulmans radicalisés introduits en Europe parmi les dizaines de milliers de « migrants », y compris ceux de novembre 2015, au Bataclan et à Berlin, en 2016.

Tous ces musulmans radicalisés venus en Occident avec l’objectif de commettre le maximum d’attentats et de faire le plus grand nombre de victimes !

Justement, le 13 juin a été arrêté à Elche, ville industrielle située à 20 kms d’Alicante, un marocain de 24 ans ayant abusé sexuellement, à la même époque l’an dernier, à Alicante, six fillettes et une jeune fille majeure.

Ménagée, jusqu’à présent, comparée à l’Allemagne et d’autres pays européens, l’Espagne peut commencer dorénavant à comptabiliser les agressions, les viols et les crimes.

 

  • Commentaires

    Commentaires