• ads
Enfant soldats

77 enfants-soldats français de l’Etat Islamique sont revenus en France. Quelle chance

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Politique
11 juillet 2018
42 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

On nous disait de ne surtout pas s’inquiéter, que tout était cadré et sous contrôle. Dormez tranquille brave gens nous nous occupons de tout, vous n’avez pas de souci à vous faire. Depuis des mois j’alerte l’opinion sur le retour des djihadistes de Syrie, et oui ces gens ont la nationalité Française par conséquent ils sont dans leur bon droit pour revenir ici. La France est dans l’obligation de récupérer les indésirables qu’elle ne veut plus, étant donné que Hollande en son temps a décidé de ne pas déchoir de leur nationalité ces traîtres à la patrie.

Je me souviens d’ailleurs des blagues et des quolibets sur cette fameuse déchéance de nationalité. On disait que c’était du maquillage, que cela ne servait à rien, les djihadistes se fichant comme de l’an 40 de leur nationalité. Aujourd’hui on voit ce qu’il en est, ces combattants de l’Etat Islamique sont attachés à la nationalité Française, pas par amour évidemment, ne soyons pas dupes, mais parce que celle-ci apporte des avantages non négligeables pour tous ces terroristes.

Ainsi, « Sur la base d’un rapport du Soufan Center – un organisme de renseignement basé à New York – , la sociologue Hasna Hussein indique dans une tribune dans Le Monde daté dimanche-lundi que 2000 enfants de 9 à 15 ans ont été recrutés et formés par l’Etat islamique (EI) dans la zone irako-syrienne. Parmi eux, il y aurait eu 460 enfants français. La France est ainsi – et de loin – le pays le pourvoyeur le plus fort d’enfants-soldats devant la Russie (350) ou la Belgique (118). »

« La sociologue poursuit en se basant sur des déclarations des autorités françaises : « Les deux tiers sont partis avec leurs parents, le dernier tiers est composé d’enfants nés sur place (…). » Ces mêmes autorités parlent de 77 enfants de retour en France avec ou sans leur mère ou parents. » Un précédent chiffre faisait état de 68 enfants revenus »

Avec ça on se sent très en sécurité, et après on s’étonnera qu’on soit attaqué par les terroristes.

 

  • Commentaires

    Commentaires