• ads
victoire france

Bilan victoire des bleus : 2 morts, des centaines de casses, ultra-violence, 300 gardes à vue etc.

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Politique
16 juillet 2018
15 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Dans ce pays, rien, je dis bien rien, ne peut plus être fait dans la joie et l’allégresse, tout doit se terminer dans la violence, la casse, la mort, le sang. C’est ainsi, l’Etat ayant donné tout pouvoir aux voyous, aux bandits, aux ordures de tout bord. Ce sont devenus les maîtres de la France, c’est eux qui contrôlent faisant la pluie et le beau temps.

Nos forces de l’ordres sont évidemment débordés, car de toute façon il n’y a plus aucun ordre sous la République, c’est constamment le chaos chez nous, les bandes telles des seigneurs, plus fortes que l’Etat central. Voilà la France de 2018. Ce n’est pas être pessimiste ou aigri que de le dire, c’est une triste réalité, dont visiblement nos gouvernants ont décidé qu’il en serait ainsi, que ça ne changerait. Que dans le fond la société serait paraît-il plus violente qu’autrefois , que nous n’y pouvons et qu’il faille au mieux accompagné cette nouvelle vague.

Voilà l’Etat est un accompagnateur, c’est un GO de club Med, il ne fait plus la police, il ne maintient plus l’ordre, il ouvre grands les frontières à cette immigration qui saccage la nation, parce qu’il faut bien se rendre à l’évidence quand vous regardez les faciès de ceux qui défonçaient tout sur leur passage on peut pas dire qu’ils originellement du Vercors. Ce sont comme toujours les enfants de l’immigration, celle que nous ne voulons plus, mais pour qui nous payons des sommes astronomiques pour qu’au bout du bout au mieux ils nous crachent à la gueule.

Très sincèrement je savais quelles conséquences aurait eu la victoire au mondial, alors je ne dis pas que je soutiens les autres nations, mais comment peut-on expliquer qu’il est impossible dans ce pays de fêter un événement comme une personne civilisée ? La réponse est simple la fin de l’autorité et l’ordre prônés par la République.

  • Commentaires

    Commentaires