• ads
burkini2

Les plages Françaises envahies de burkini mais chut aucun média ne doit surtout en parler !

De Mike Borowski, Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer
. Politique
10 août 2018
252 Vues
Mike Borowski
Mike Borowski
Rédacteur en Chef de La Gauche M’a Tuer

Comprenez bien, je ne vais pas rédiger un texte aux vitrioles, ou comme m’accuse chaque jour la gauche de vouloir « racialiser » le débat. Le but n’est pas d’engendre la haine mais de dénoncer ce qui n’est pas le fondement de notre pays.

Depuis des siècles les principes de la France étaient d’assimiler les immigrés, ceux-ci devant par obligation se fondre dans le moule national. Les récalcitrants devant quitter l’hexagone dans les plus brefs délais. Je prends l’exemple des 2/3 de polonais ou d’italiens expulsés de France dans les années 30, ce qui représentaient plusieurs centaines de milliers de personnes. La France ne transigeait pas sur ce modèle et tout fonctionnait. Les étrangers devenant français l’étaient au même titre que les français autochtones. Et personne ne voyait rien à redire puisqu’il n’y avait plus de différence identitaire entre eux.

Seulement au nom du droit à la différence, nos gouvernants ont cru bon abandonner ce modèle pour se calquer sur les américains et le communautarisme anglo-saxon. Ainsi, nous définissons les gens suivant leur appartenance ethnique et nous leurs permettons ou plutôt encourageons à garder leurs rites et cultures d’origines mêmes si celles-ci sont en totales contradictions avec les valeurs françaises. Ces phénomènes dramatiques et tellement courants ont inondé nos rues, voilà que ceux-ci aujourd’hui arrivent en politique.

Ainsi, nous avons des gens qui refusent la France de toute leur force, ils la vomissent, ils la haïssent pourtant on doit dire qu’ils sont Français comme vous et moi, pire ils brandissent leur carte d’identité que l’administration leur a donné car ils sont nés ici.

Comme ces femmes qui pour des raisons ethniques et politiques défient le pays avec leur burkini sur nos plages. On pensait bien entendu le problème réglé car on en parle pas dans les médias, et vous le savez mieux que moi, lorsque la télévision ne s’empare pas d’un problème c’est parce qu’il n’existe pas. En réalité c’est bien simple le burkini est devenu la norme, donc motus et bouche-cousue, il ne faut pas exciter les Français.

Voilà à quoi nous nous dirigeons, un pays multi-ethnique ayant une politique multi-ethnique et votant des lois pour chaque ethnie représentée. Malgré ce qu’on veut nous faire croire il ne s’agit pas là d’une richesse mais d’une décadence, que nos dirigeants ne comprennent pas ou ne veulent pas voir. Jusqu’au jour où cela se retournera contre eux, puisqu’ils perdront le pouvoir. Mais comme disait Lénine que je ne porte pas dans mon cœur mais qui parfois avait certains moments de lucidité : « ils vendront la corde qui servira à les pendre ».

Moi je ne vendrai pas cette corde, pour le contrer je fais une proposition elle plaira pas, mais ça m’est égal, il faut sortir de la laïcité et revenir au catholicisme religion d’Etat, comme sous la monarchie. Car quand on chasse le catholicisme d’autres prennent sa place, la nature ayant horreur du vide. Et ce sera évidemment avec la grande bénédiction du sieur Macron.

  • Commentaires

    Commentaires