• ads
edouard-philippe-atteint-de-juppeite-aigue

Avec le 1er ministre Edouard Philippe, c’est comme si nous avions Alain Juppé à la tête du pays !

De Christian Balboa, je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr
. Politique
30 septembre 2018
2 Vues
Je suis stupide j'ai voté Hollande je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr
Christian Balboa
je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr

On savait le premier ministre Edouard Philippe très proche d’Alain Juppé mais on ne savait pas qu’il était atteint de la même maladie que son mentor !

La juppéite ou retournement de veste compulsif !

J’ai fait une entorse à mon boycott du service public de l’audiovisuel en regardant l’Emission politique sur France 2 qui recevait, hier soir, Edouard Philippe. Je me suis néanmoins limité à la partie où Laurent Wauquiez débattait avec le premier ministre.

Dans ce débat, chacun était dans sa posture, et, à mon sens, le moment le plus intéressant fut celui où Laurent Wauquiez rappela à son adversaire une époque où Edouard Philippe se comptait dans les rangs des Républicains.

Bien évidemment; ce passage du débat n’a pas été relevé par les observateurs politiques car probablement trop gênant pour le représentant du pouvoir en place !

En effet, Laurent Wauquiez a pointé trois changements d’opinion d’Edouard Philippe en l’espace de moins de deux années :

  • Durant la campagne des primaires de la droite, Edouard Philippe était le porte-parole d’Alain Juppé qui avait proposé à l’époque l’institution de quota d’immigration voté par le parlement chaque année. Le premier ministre d’aujourd’hui n’en veut pas car il avoue la difficulté extrême de leur mise en place !
  • Même chose avec la remise en cause même partielle du droit du sol, également proposé par Alain Juppé, et refusé aujourd’hui par le premier ministre.
  • En tant que député des Républicains, Edouard Philippe avait déposé des amendements pour réduire l’Aide Médicale d’Etat (AME) qui offre des soins de santé gratuits aux clandestins présents sur notre sol. Aujourd’hui, il vient de faire voter une augmentation importante du montant de l’AME!

N’oublions pas que le premier ministre a refusé de revenir sur la décision calamiteuse de Christiane Taubira de supprimer les peines-planchers instituées par Nicolas Sarkozy ! Un vrai marqueur de droite renié par Edouard Philippe.

Avant l’intervention de Laurent Wauquiez, Edouard Philippe avait indiqué qu’il avait changé d’avis sur la PMA et que désormais il lui était favorable. Comment peut-on varier aussi rapidement sur des sujets aussi fondamentaux que la filiation qui font appel aux valeurs profondes de l’être humain ?

La réponse est simple : quand on est atteint d’une juppéite aigüe !

Car le mentor du premier ministre qui renie à ce point ses opinions de député, a depuis longtemps démontré sa dextérité inégalée dans le retournement de veste ! En voici quelques exemples :

Sur l’immigration, Alain Juppé a tout renié !

Depuis la création de l’UMP, et le rassemblement avec les centristes les juppéistes auront tout renié ! Rappelons-nous Alain Juppé qui, confronté par David Pujadas, aux conclusions des Etats généraux RPR-UDF de l’immigration, tenus en 1990, qui prônaient la fermeture des frontières, la suspension de l’immigration et la préférence nationale, avait déclaré :

« Je ne partage pas cela. Rétrospectivement, je pense que c’était une erreur !  »

Entre temps, les problèmes dus à l’immigration ont-ils diminué ? Le chômage a t-il régressé ? Les Français sont-ils plus favorables à l’immigration qu’à l’époque ?

Sur l’adoption pour les couples homosexuels, c’est le même tête-à-queue !

Le même Alain Juppé, qui n’avait pas eu de mots assez durs, durant la bataille pour le mariage pour tous, contre l’adoption plénière pour les couples homosexuels, était revenu sur sa « conviction » pour se déclarer désormais favorable à cette adoption !

Je garde en tête que durant la campagne des primaires de la droite, Alain Juppé – chouchou à l’époque des médias de gauche – avait été jusqu’à faire la une des Inrockuptibles, ce magazine gauchiste boboïsant !

Si on a le droit de changer d’opinions sur l’économie, sur les choix techniques de gouvernement, revenir sur ses valeurs les plus profondes est un reniement pur et simple.

Je pourrais continuer longtemps sur les reniements d’Alain Juppé et de ses affidés (Pécresse, Raffarin et consort).

Bien sûr, Alain Juppé ne pouvait pas manquer de souligner le juppéisme de son poulain par deux tweets successifs :

  • Commentaires

    Commentaires