• ads
tchozemmourprisonnier

Hommage à Eric Zemmour, à ses livres, à l’écrivain et au débatteur exceptionnel

De Gérard Brazon, Elu à Puteaux gerard-brazon.com
. Politique
1 octobre 2018
0 View
Gérard Brazon
Gérard Brazon
Elu à Puteaux gerard-brazon.com

Un magnifique et brillant Éric Zemmour. Bien au-delà des « penseurs » et autres critiques actuels. Il dit les choses les plus compliquées avec des mots simples mais forts.

Je comprends, avec tristesse cependant, que ceux qui sont écrasés par sa culture, sa pensée, son patriotisme et qui ne peuvent pas se sortir de l’instant, du moment, de leur actualité, de leur formatage historique martelé par des décennies d’Histoire revisitée par les communistes, lui en veulent de sa liberté de parole !

Je suis en phase avec cet homme qui résume et met en musique ma propre pensée, comme sur Victor Hugo qui, lorsque je disais qu’il était un génie littéraire mais un nain politique, me valait des insultes ou des algarades verbales de la part de ceux qui connaissaient Victor Hugo. Je dois à Victor Hugo mon penchant socialisant et mon engagement contre la peine de mort ! Victor Hugo a influencé ma vie politique pendant des années et c’est par la connaissance de sa biographie et d’autres lectures que j’ai compris que Victor Hugo m’avait induit en erreur et, sans doute, fait le jeu d’une gauche communiste et socialiste ignoble en ayant préparé des millions de citoyens français à être de bons « humanistes » corvéables et malléables !

Je comprends que l’homme, qui sait d’où il vient, affirme, sans honte ni fierté, ses origines berbères ainsi que le fait que ses ancêtres furent colonisés par la France après l’avoir été, mais lui ne le dit pas, par l’Empire ottoman, et donc après avoir connu la dhimmitude en tant que juifs, ce qui le rend, lui, quelque peu intouchable !  Quelques Français, comme le talentueux Gilles-William Goldnadel, tentent de le contrer sur la polémique Pétain/de Gaulle. Un franchouillard, dans tous les cas, aurait le plus grand mal à tenir son discours, y compris sans doute s’il avait le même talent que lui. Un polémiste ou un simple islamophobe ne le pourrait pas sans attirer sur lui les chiens de garde associatifs aidés par les juges rouges de la justice.

Nous avons la chance d’avoir Éric Zemmour qui nous définit d’une manière excellente et défend nos positions nationales ! Et qu’importe si cela déplaît aux antisémites des extrêmes !

Aux questions :

Quel est l’homme que vous définissez comme un homme d’État ? Vladimir Poutine ! Je partage !

Et en France ? Il n’en voit pas l’ombre d’un ! Pourvu qu’il se trompe !

Gérard Brazon (Libre Expression)

  • Commentaires

    Commentaires