• ads
remaniement

C’est Macreux1er, lui-même, qui devrait se remanier !

De Nanouche, blogueuse
. Politique
23 octobre 2018
2 Vues
Nanouche blogueuse
Nanouche
blogueuse

Allez, hop, chez le psy et de toute urgence. Il n’a plus la lumière à tous les étages Jupiteux, aspiré par son propre vide. Quelqu’un qui ne doute pas n’est pas quelqu’un de normal, surtout quand on doit gérer une nation, ce qui n’est de la même responsabilité qu’un préposé à l’arrosage d’une plante ! L’orgueil d’un immature ET inexpérimenté qui n’a aucun doute, affligeant. Croque-mort a parlé, une allocution enregistrée sans éclairage, il faut dire que le « Monarc » est si brillant qu’il n’en avait pas besoin ! Problème technique nous dit-on, comme s’il était possible qu’à l’Élysée il y ait des problèmes d’éclairage, le gag. Sépulcrale sur le fond et la forme, totalement ridicule cette mise en scène, ratée, et pour ne rien dire, comme d’habitude. Il croyait que son ton empesé ferait sérieux et posé, acteur de seconde zone, son cinéma n’a pas pris et ne prendra plus, sans relief, à l’image de son remaniement, grotesque. Castacroquettes nommé ministre de l’Intérieur… Heureusement pour le « Monarc » que le ridicule ne tue pas ! Un ignare qui ne fera pas d’ombre à Narcisse1er. Une aberration de plus En Macronie. D’animateur du club « Macron » (qui ne saute pas n’est pas Macron, etc) à sinistre de l’Intérieur, il n’a eu qu’à traverser la rue !

« J’ai pu déranger ou choquer certains, et j’entends les critiques ». Où sont les excuses ? Ah, l’âme aride ne peut s’excuser de ses outrances. Il « entend les critiques », ah bon ? «Nous allons dans les prochains mois poursuivre ces changements profonds », alors, il n’entend rien parce que ces changements n’en sont pas : «Je ne changerai pas de politique ».

« Contact direct » avec la plèbe pour Sa Sérénissime Suffisance sans personne pour le contredire, rien de plus monarchique ! Sa « Saigneurie » a donc « causé » aux gueux, pour dire : «Il n’y a aujourd’hui ni tournant ni changement de cap dans la politique». Et a osé : « progressivement, votre quotidien va s’améliorer ». Rien n’est gratuit, faire semblant de donner d’un côté pour reprendre deux fois de l’autre. Un budget survendu par la Macronie  celui du «pouvoir d’achat» qui serait en faveur «des classes populaires et moyennes» (qu’il plume !) MENSONGES, les Français s’aperçoivent qu’il y a eu tromperie et beaucoup de fumisteries !

Les prélèvements obligatoires ont franchi la barre des 1000 milliards et vont continuer d’augmenter dans les prochaines années du fait notamment du MANQUE de croissance.

Dans ce budget 2019, les entreprises aussi seront mises à contribution, ponction de : 4.5 milliards.

Sa « Saigneurie » prévoit de réaliser des économies grâce à la faible revalorisation de deux prestations sociales (l’aide personnalisée au logement et les allocations familiales) et des pensions de retraite. Que c’est facile de toujours « taper » sur les mêmes… La Macronie a tellement ponctionné les Français qui ne sont plus dupes de rien du tout la concernant, que les deux sinistres de l’Économie en sont à nous dire que : c’est nous qui ne comprenons rien, que c’est nous qui ne savons pas calculer notre budget et faire nos comptes, bref, que les incompétents en la matière, c’est nous !

Jupiteux serait donc le père Noël qui va ‘redonner’ six milliards aux Français, une promesse censée résonner à l’oreille des contribuables qu’il prend encore pour des ignares ! Six milliards d’argent magique… Qui n’ont qu’un but, servir de rampe de lancement à une vaste entreprise de reconquête de l’opinion. Argent magique qu’il a trouvé dans les jardins de L’Elysée pour les Français qui hébergeront des « migrants » illégaux, 5€ par nuitée ! S’il ne fallait qu’un exemple : refus par les députés Bêêêê d’améliorer le statut des accompagnants handicapés et là, aide financière pour héberger des réfugiés en situation irrégulière…. Argent magique, quand pour les retraités il n’y en a pas, pour les hôpitaux non plus, pour les EPHAD non plus, etc… L’argument du député Bêêê Aurélien Taché « favoriser des moments de partage de vie», évoquant «un bon signal qu’on enverrait dans des moments un peu troublés». Vive la Macronie et son « humanisme » ! Ce gouvernement ne représente pas les Français, mais une minorité d’irresponsables. Que tous ces députés montrent l’exemple et commencent eux-mêmes par accueillir ces personnes. Que tous les bien-pensants en fassent de même ainsi que les bobos-gauchos qui vivent dans les beaux quartiers parisiens et qui n’ont qu’une grande bouche quand il s’agit de paraître « humain ».

Le peu que ce gouvernement de menteurs va « redistribuer » ne compensera jamais toutes les augmentations qui ont appauvri une majorité de Français. Le « Mozart de la finance » n’a aucune compétence : la croissance économique est famélique, la dette publique explose, les impôts battent des records et le chômage de masse enfle toujours. « Les promesses n’engagent que ceux y croient », l’adage est plus approprié que jamais. « Jupiter » est donc bien parti pour plomber toujours plus les finances publiques. Inflation sous-estimée, croissance surestimée. Plus des deux tiers des ponctions sont désormais indirectes (et la tendance s’accentue), donc censées être indolores, notre machine fiscale, hors de tout contrôle, mute pour éviter un effondrement du consentement à l’impôt. Le bilan de Macreux1er est alarmant et aucun changement n’est à prévoir suite au remaniement ministériel si ubuesque. En sus donc de payer d’ici 2020 le litre de diesel à presque deux euros, ce qui correspond à un choc fiscal inédit dans toute l’Histoire de France et ce alors que cette dernière est déjà championne du monde de l’impôt, la Borne sans limites prévoit d’en créer un nouveau sur votre vélo. Derrière la future « carte grise » pour votre bicycle se cache un nouvel impôt destiné à financer un budget de l’État hors limite et dont le déficit a augmenté de 37% par rapport au déficit déjà record généré par Normal1er et mentor de l’actuel durant la même période. Ce « nain intellectuel » nous parle de croissance comme s’il suffisait d’agiter une baguette magique. Ajoutez à cela, que le gouvernement prévoit de donner aux agglomérations de plus de 100.000 habitants la possibilité d’instaurer des péages urbains.  L’éscrologie en France se transforme en machine à ponctionner, elle n’est réservée qu’aux personnes aisées, ah, il a bon dos le « réchauffement climatique » !Les Français ont réélu Normal1er en plus ‘élégant’ soi-disant, mais encore plus inconséquent et irresponsable en politique. De toute façon son mandat est terminé, le « Monarc » est politiquement mort, il finira pire que l’Entullé, la France aura perdu 10 ans, c’est terrible …! Macronéron ne connaît pas la valeur de l’argent, il n’a jamais été confronté à ce problème, il n’a jamais travaillé. Il a choisi une héritière avec un bon compte en banque afin de se faire entretenir. Plus incompétent que L’Entullé, il faut le faire ! Et en plus méprisant et antipathique, d’une vulgarité, comme aucun président avant lui !

Mégalo1er : sa politique ou la fin du monde, rien que ça ! « Moi ou le chaos », c’est un peu court comme argument, même quand on s’autoproclame : Jupiter.

Sans contradicteurs, lors de cette allocution, il a donc tenté de prendre de la hauteur pour replacer son action à la tête du pays dans une perspective historique, ah ah ah, notamment celle de la montée des ‘populismes’ en Europe. «Ceux qui ne voient pas ce qui est en train de se passer partout autour de nous décident d’être les somnambules du monde qui va et je ne m’y résous pas». Pov’chou, ses « amis » ne veulent plus jouer avec lui, il est seul, le sauveur du Monde, non, de l’Univers ! Dans le but de donner un peu de solennité, Macronéron, l’air grave, s’est livré à une dramatisation des enjeux politiques du moment, alors qu’il est lui-même la cause des désastres de TOUT ce qu’il se passe !

À ses nouveaux sinistres, il demande de la « constance et de la cohérence ». De la constance Sa « Saigneurie » n’en manque pas quand il s’agit d’appauvrir la société française, il s’y évertue chaque jour, en mentant. Quant à la cohérence, voilà ce que Narcisse a dit, puisque c’était filmé, oui oui «priorités d’une politique maintenue et réaffirmée », droit le mur, sans dévier d’un iota puisqu’il n’a aucun doute ! Il est simpliste de demander de la cohérence aux autres quand lui-même n’en a pas, ni dans les faits ni dans les paroles adressées tous les jours aux Français. Constance, cohérence et continuité de la même politique, traduction : plus de taxes, impôts, prélèvements, racket et racket, etc. Bref, Macronéron a dit qu’il ne changera rien, donc c’est SA constance à lui, dans le mur et il va accélérer… Nous aurions aimé compétences et implications, mais ce n’est pas possible, parce que ses sinistres ne sont que des potiches !

Ses dires sont insincères, ses postures sont bidons, son comportement est grotesque, ses mises en scène permanente sont ridicules, comme l’étaient ses démonstrations compulsives, juvéniles, hystériques, sur les estrades de sa campagne électorale, leurrant 24% de naïfs convaincus au premier tour, pour le conduire à l’Élysée. Depuis 18 mois, que d’âpres constats de son exécrable politique : chômage, pouvoir d’achat, justice, fiscalité, sécurité ; tout s’amplifie en négatif ; le pire, est dans sa volonté infantile de gosse capricieux qui pense avoir raison. De son entêtement à continuer la même politique, en sortira une grande colère électorale que nous constaterons au soir du 26 mai 2019.

Il atteint ses limites en matière de présidence. Une allocution enregistrée, les yeux rivés sur ses fiches, comment peut-on faire un discours aussi creux et nul, mais assurément narcissique ? L’insécurité grandissante, les banlieues, l’échec de sa politique étrangère, l’échec de sa politique économique, les affaires nauséabondes qui transpirent de l’Élysée, et de bien d’autres choses encore, pas un mot ! Forcément, il nous entraîne dans le gouffre, mais celui qui n’a jamais eu de responsabilités a confiance en lui ! Aberrant ! Macreux1er ne fait que creuser sa grotte dans les oubliettes de l’histoire. Petit homme. Aucune intégrité, aucune honnêteté, aucun sens de la Nation. 80% de Français ne lui font pas confiance et il n’a toujours pas compris que sa logorrhée vide de sens et simpliste quand elle ne veut rien dire, ne convainc pas les illettrés qu’il croit que nous sommes ! Ivre de lui-même, Narcisse ne s’occupe et ne se préoccupe que de son image ternie. Sa vulgarité et ses écarts de conduite graves, il s’en moque. Si les rats quittent le navire, et si peu de candidats veulent monter à bord, c’est que le navire France est en train de couler ! « Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les principes majeurs et rigoureux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir » Pierre Dac.

 

  • Commentaires

    Commentaires